La Rochelle. La pilote d’endurance moto Emeline Perrier s’offre une 3e place en Ultimate Cup Michelin

Malgré des qualifications perturbées par une chute, la pilote d’endurance moto Rochelaise monte sur la 3e marche du podium sur le circuit du Vigeant-Val de Vienne (86).

Emeline Perrier ©Antoine EMT17
Emeline Perrier finira classée 3e en endurance moto Ultimate Cup Michelin. (©Antoine EMT17)

Pour sa seconde course de la saison en endurance moto Ultimate Cup Michelin, Emeline Perrier à tenu à remettre les pendules à l’heure après sa déconvenue quelques semaines en arrière en Espagne. En juin dernier la jeune femme avait chuté sous la pluie sur le circuit de Navarra. La privant à coup sûr d’un podium.

Les 6 et 7 août sur le circuit du Vigeant (Vienne) la jeune femme a renfilé le cuir et a su relever la tête. Comme lors de la première course, le team qu’elle dirige, l’EMT17, avait engagé deux motos dans la catégorie des 600 CC.

Tout n’a pas été qu’un long fleuve tranquille pour cette nouvelle épreuve de quatre heures durant laquelle Emeline et son mari Jonathan se sont partagé le guidon de la N°116.

Une panne et une chute

Lors de la 1re session de roulage de la journée, me voilà partie. Je me concentre sur mes trajectoires. Un voyant moteur s’allume, je rentre au box et impossible de redémarrer la moto. Finalement les mécanos arrivent à la remettre en route vers 20 heures. La panne venait d’un capteur », explique la jeune femme.

Le lendemain sera de nouveau, source de soucis, « j’ai fait une chute lors des qualifications. Les mécanos ont dû réparer la moto. Je n’ai pu faire que deux tours de circuits sur lequel je n’avais pas roulé depuis plus de trois ans ».

La N°116 s’est qualifiée en 6e position de sa catégorie et en 36e au scratch avec les 1 000 CC.

Nous avons formé la pré-grille à 14 heures. J’ai cette chance de pouvoir effectuer un départ du type 24 Heures du Mans. J’ai le cœur qui bat la chamade. Je serre les dents. Je saute sur la moto et j’effectue un super départ. Je me retrouve dans le top 20 au premier virage. Après le premier tour je me classe 26e au scratch.  1er relais j’effectue 35 tours. Nous effectuons des relais d’une heure en 1″55/56. C’est très régulier. Je laisse la place à la 30e position ».  

La course a été très contrariée par de nombreux safety-car, à cause de nombreuses chutes dont la seconde moto du team EMT17 après 98 tours de piste. Durant ces 4 heures d’endurance la N° 116 a effectué 119 tours, 3 arrêts aux stands avec autant de ravitaillements que de changements de pilotes.

Émeline et Jonathan ont franchi la ligne d’arrivée à la troisième place de leur catégorie et à la 26e au scratch. Prochaine course pour les deux machines de l’EMT17, le 15 octobre en semi-nocturne sur le circuit de Magny-Cours (Nièvre).


Publicités


article, La Rochelle, Sport, Vie des communes