Surgères : le CIAS, l’Adil17 et l’Udaf17 se conjuguent pour conseiller les personnes en situation de précarité

Au CIAS de Surgères, les personnes en situation de précarité auront désormais un binôme d’experts pour les conseiller sur la gestion de leur budget et le logement.

Cet article est également constitué d’un reportage vidéo à voir en bas de page

Point Conseil Budget Convention CIAS Surgères UDAF17 ADIL17
Une convention signée à Surgères entre l’État, l’Udaf17, l’ADIL17 et la CDC Aunis Sud pour accompagner les familles et les personnes en situation de précarité. (©Ludovic Sarrazin).

L’union fait la force pour aider à sortir de la précarité. Par une convention signée ce mercredi 24 mars au CIAS de Surgères, l’État, la CDC Aunis Sud, l’Adil17 et l’Udaf17 conjuguent leurs efforts pour accompagner les familles et les personnes en situation précaire ou en passe de le devenir et quelque soit leur situation professionnelle.

Pour une aide à la gestion de leur budget ou des problèmes de logement, notamment les loyers impayés, les personnes peuvent avoir recours au Point Conseil Budget situé au sein des locaux du Centre intercommunal d’Action Sociale de Surgères et géré par l’UDAF de Charente Maritime agréé par l’État.

Un binôme de spécialistes

“L’UDAF est persuadée qu’il s’agit d’apporter du conseil budgétaire y compris à des familles qui ne vont pas naturellement vers les services sociaux. Il y a plein de gens qui au 5 du mois sont en difficultés et qui n’ont pas l’habitude d’aller voir les services sociaux et auxquels il faut pouvoir apporter une information de proximité”, explique Jacques Baillet, directeur général de l’UDAF17.

Coté logement, notamment pour les problèmes de loyers impayés, l’Adil17 est aussi là pour conseiller avant l’arrivée des poursuites ou l’expulsion.


“Les personnes qui viennent nous voir suite à un courrier ou par une démarche volontaire rencontrent un binôme de spécialistes. Une personne spécialisée dans l’accompagnement social et du budget et un juriste de l’Adil spécialisé en droit du logement”, indique Florence Susigan, directrice de l’ADIL de Charente-Maritime.

400 Points Conseil Budget

Ce sont quatre Points Conseil Budget qui sont mis en place sur le territoire de la Charente-Maritime permettant à l’Udaf17 de proposer 12 permanences de proximité.

Un dispositif qui fait partie de la Stratégie de prévention de lutte contre la pauvreté du Gouvernement en 2018 et qui va voir 400 Points Conseil Budget se mettre en place sur l’ensemble du territoire français.

“Ce dispositif a pour but d’agir le plus tôt possible car on sait bien que plus on attend et plus il est difficile de remédier à des situations humaines familiales très très compliquées”, souligne Nicolas Basselier, préfet de Charente-Maritime.

A Surgères, la pauvreté est une réalité avec un taux de chômage important et au dessus de la moyenne du territoire.

“On a toute une population qui ne paye pas d’impôt pour nous c’est un critère. On a beaucoup de personnes qui sont en dessous du seuil de pauvreté et on compte également 1 500 chômeurs sur le territoire. Surgères a une part de sa population qui a grandement besoin de ces services et qu’ils soient regroupés au même endroit pour éviter de multiplier les démarches est quelque chose de très positif”, explique Catherine Desprez, la maire de Surgères.

Voir le reportage vidéo

CIAS de Surgères

Reportage : Ludovic Sarrazin.


Vous aimerez peut-être lire aussi


Société, Surgères, Vie des communes