Sortez les chaussures de marche et découvrez les 7 plus belles randonnées à faire autour de La Rochelle

À La Rochelle, la voile et le vélo ne sont pas les seules activités pour découvrir le littoral. La randonnée est une autre façon de voir la ville et ses environs.

À l’image du Canal de Rompsay, La Rochelle et ses alentours offrent de belles randonnées à faire en famille ou entre amis. (©Ludovic Sarrazin).

Parmi les activités phares telles que la voile ou le vélo, la randonnée à La Rochelle est une autre façon de découvrir les environs de la ville, le beau littoral du Pertuis d’Antioche et ses îles, toujours à son rythme. Le site spécialisé « génération voyage » a recensé les 7 plus belles randonnées à faire autour de la cité portuaire.

Sillonnée par de nombreux chemins, la côte rochelaise est pourvue d’autant de belles balades à l’air frais et iodée. Généralement plat, car effectivement, le relief n’est le fort de la Charente-Maritime, ces promenades sont donc accessible à tout à chacun, amateurs ou confirmer de la randonnée.

1- Des Minimes à Aytré

C’est l’un des classiques, mais toujours aussi efficace. Une grande boucle reliant les Minimes à Aytré, via la côte, les marais et le plus grand port de plaisance d’Europe. L’itinéraire se fait en grande partie le long de la mer, avec au passage plusieurs plages où faire escale, mais aussi des carrelets rénovés et leurs grands filets.

Entre l’île de Ré, l’île d’Oléron et le Fort Boyard, quelques voiliers de plaisanciers s’ajouteront à l’horizon du Pertuis d’Antioche pour un grand bol d’air, toujours marin.

Durée : environ 2h20
Distance : 10,1 km
Dénivelé : 88 m
Difficulté : facile

2- Le pont de l’île de Ré

Pour un vent iodé, quoi de mieux que la traversée du pont de l’île de Ré. La traversée du pont reliant l’île de Ré au continent est une excellente option, facile à réaliser en aller-retour. 2 926,5 mètres de longueur culminant à 42 mètres au-dessus de la mer, il est le troisième plus long pont de France derrière le pont de Saint-Nazaire et le pont de l’île d’Oléron.

Un beau point de vue sur la côte rochelaise et sur Ré, pour atteindre la jolie plage de sable de Sablanceaux. Encore plus à l’heure du coucher de soleil.

Durée : environ 2h
Distance : 9,3 km
Dénivelé : 47 m
Difficulté : facile
Le pont de l’île de Ré donne une vue imprenable. (©Ludovic Sarrazin).

3- La boucle de Rivedoux

En parlant de l’île de Ré, profitons-en pour évoquer la boucle de Rivedoux-Plage. Le point de départ de ce tracé se fait à Sablanceaux, là où le précédent se termine. Le sentier longe la grande plage de sable, puis passe sous le couvert de pins maritimes bien odorants. À marée basse, n’hésitez pas à marcher sur le sable mouillé, quitte à enlever les chaussures et se tremper un peu les pieds.

Ne manquez pas ensuite la bifurcation qui vous emmène à travers bois et champs, avec une rando qui prend des accents de campagne rétaise pour rejoindre le village de Rivedoux. Ici, la balade littorale sur fond de parcs à huîtres vous ramène par un autre chemin à votre point de départ. Ceux qui en ont sous la semelle cumuleront les deux.

Durée : environ 2h20
Distance : 10,5 km
Dénivelé : 78 m
Difficulté : facile

4- Le tour de la Pointe du Chay

Cette petite randonnée de niveau facile vous mène à travers les paysages vraiment typiques de la région : des marais, des exploitations ostréicoles, des claires, ces bassins où sont élevées les huîtres, avant de retrouver le bord de mer avec ses plages (plage d’Aytré et plage d’Angoulin) et ses falaises calcaires.

Ces dernières composent d’ailleurs la pointe du Chay, offrant en chemin d’agréables points de vue sur le large.

Durée : environ 1h20
Distance : 5,8 km
Dénivelé : 41 m
Difficulté : facile

5- De Châtelaillon aux boucholeurs par la côte

Pour ce tracé en boucle, le départ s’effectue de la grande plage de Châtelaillon. Pour faire face aux risques de submersion les jours de tempête, tout le littoral a été réaménagé en longue balade protégée par une digue. Une fois dépassé le petit port de Châtelaillon, vous arrivez du côté des Boucholeurs.

Ce petit village au centre coquet avec ses terrasses de cafés précède les zones ostréicoles d’apparence plus chaotique, mais non dénuée de charme pour qui sait les apprécier.

Durée : environ 1h50
Distance : 8,2 km
Dénivelé : 64 m
Difficulté : facile
Châtelaillon est une station balnéaire prisée des touristes et des promeneurs. (©Ludovic Sarrazin).

6- De Rivedoux à Saint-Martin-de-Ré

De retour sur l’île rhétaise. Un départ de Rivedoux, premier village de l’île se termine à Saint-Martin de Ré, la capitale rhétaise. L’itinéraire de marche longe la grande baie quadrillée de parcs à huîtres avant de passer à travers champs, pour rattraper le sentier littoral, côté pertuis Breton. Par temps clair, on distingue bien la baie de l’Aiguillon et les côtes de la Vendée.

Ensuite rien ne vous empêche de déguster une petite glace en guise de récompense dans les différents glaciers autour du port. L’occasion de découvrir la fameuse « Martinière » du glacier du même nom.

Durée : environ 2h45
Distance : 11,9 km
Dénivelé : 90 m
Difficulté : facile

7- Au fil du canal de Rompsay

Le canal de Rompsay s’apparente à une véritable coulée verte partant de La Rochelle jusqu’à Marans, sur une distance de 24 km. Suffisamment donc, pour adapter son parcours de randonnée autour de La Rochelle selon ses envies du jour, de la petite balade de santé à la sortie plus longue.

Au fil du canal de Rompsay, vous ne rencontrerez aucune difficulté. Tout est plat et paisible, boisé et ombragé, propice à l’observation de l’environnement qui vous entoure. Attention tout de même à bien regarder où vous mettez les pieds pour franchir le tunnel Saint-Léonard, assez impressionnant.

Durée : environ 2h
Distance : 9 km
Dénivelé : 44 m
Difficulté : facile

Publicités


article, Loisirs - Culture, Vie des communes