Rugby. TOP14. La Rochelle : se remettre la tête à l’endroit contre Pau ce samedi

Après avoir essuyé une défaite qui fait mal à la tête en finale de Champions Cup le week-end dernier, La Rochelle est de retour en TOP 14 contre la Section Paloise dans un match d’une importance capitale dans la course directe aux phases finales.

Après leur défaite en finale de Champions Cup, les rochelais devront passer à autre chose pour décrocher une victoire s’ils ne veulent pas voir la qualification directe pour la demi-finale de championnat s’envoler. (@Corentin Cousin)

Quatre équipes en cinq points. C’est dans ce contexte que le Stade Rochelais retrouve les pelouses de TOP 14. Ce samedi 29 mai, pour le dernier match de la phase régulière au stade Marcel Deflandre, La Rochelle reçoit Pau.

Alors que les palois jouent leur survie en championnat, les maritimes de leur côté joue pour une qualification directe en demi-finale de championnat.

Digérer correctement l’échec

Il a des blessures qui ne s’efface pas, car on ne les voit pas. Mais ces douleurs sont toujours présentes dans certains esprits.

“Cela va rester dans un coin de nos têtes et c’est normal. Dire le contraire serait mentir, mais il faut utiliser cette frustration pour aller jusqu’au bout”. Jono Gibbes

Joueurs et staffs sont unanimes sur ce point : la défaite passe mal. “Le début de semaine a été compliqué, on ressasse un peu cette finale perdu, on n’a eu que très peu de temps pour essayer d’encaisser cela que ce soit physiquement ou moralement, mais on doit vite basculer sur le championnat où de belles choses nous attendent encore”, souligne Wiaan Liebenberg.

Et les rochelais enchaînent avec Pau, un match qui mine de rien ne sera pas si facile à prendre. “Nous n’allons pas jouer la même équipe de Pau qu’en début de saison”, est conscient Raymond Rhule.

“C’est de notre devoir de faire la bascule comme il faut et de passer à autre chose”. Wiaan Liebenberg

Les joueurs du coach ROG (ndlr Ronan O’Gara) ne sont pas dupe. Pau est une équipe surprenante qui ne faut pas prendre à la légère et c’est dans cet état d’esprit que les rochelais attendent les palois. “Le classement n’est pas le reflet de ce qu’ils sont capables de produire”.

Des supporters de retour

Même si l’accueil du public est limité à 1 000 spectateurs, qui par ailleurs ont été tirés au sort, les maritimes vont pouvoir s’appuyer sur une ferveur rochelaise qui est désormais bien reconnue. Si ce ne sera tout de même pas un chaudron comme peut l’être un Deflandre plein, “c’est toujours important de voir le retour des supporters”, affirme Wiaan Liebenberg.

Il est impossible de terminer la saison sur un goût amer comme a pu l’avoir en Champions Cup, il en est hors de question”. Wiaan Liebenberg

Pour les supporter, les Jaune et Noir devront quasiment jouer un match déjà couperet s’ils veulent décrocher cette seconde place, synonyme de qualification directe pour les demi-finales de TOP 14.

Concernant la compo, quelques indications. Will Skelton est laissé au repos et n’a pas pris part à la session d’entraînement de ce vendredi, tout comme Geoffrey Doumayrou qui a récemment annoncé son départ de La Rochelle en fin de saison pour Montpellier, sans y voir aucune cause à effet.

Du côté de l’infirmerie, le club à la caravelle devrait composer sans Jérémie Sinzelle et Pierre Aguillon, blessés, mais également sans Botia suspendu. Victor Vito, qui ressent une gêne au mollet, comme Ihaia West ne seront pas disponibles non plus, ce dernier étant remplacé par Jules Plisson.

Cette réception de Pau a déjà des allures de phases finales, dans un match à fort enjeux et d’une importance prépondérante dans la course au bouclier de Brennus. Une victoire à 5 points ne sera pas mal venue pour les rochelais à deux journées de la fin de la saison régulière.


Par Corentin Cousin.

Vous aimerez peut-être lire aussi


La Rochelle, Rugby, Sport, Stade Rochelais, Vie des communes