Rugby : La Rochelle en demi-teinte lors de la dernière étape de l’In Extenso Supersevens

C’est la troisième et dernière étape de l’In Extenso Supersevens 2021, et c’est à La Rochelle que ça se passe. L’occasion pour le Stade Rochelais de fêter le rugby à 7 avant la grande finale à Paris en novembre.

Les Rochelais sont rentrés sur le terrain avec envie, mais ont gâché leurs munitions face à Monaco en 1/4 de final.(©Corentin Cousin)

Tout au long de cette journée du samedi 28 août, La Rochelle et le stade Marcel Deflandre ont accueilli la dernière étape de l’In Extenso Supersevens 2021. La troisième étape du championnat de France de rugby à 7.

La saison 2021 est la deuxième édition de ce championnat de France de rugby à 7. Elle se déroule sur trois étapes estivales suivies d’une étape de finales organisée le 13 novembre 2021 à Paris La Défense Arena. Elle oppose les quatorze clubs de Top 14, ainsi que deux invités, les Barbarians français et le Monaco rugby sevens.

Composition – Stade Rochelais
1 BOUHIER Josselin
2 LAFON Mathis
3 BOUDEHENT Pierre
4 RABOURDIN Thibault
6 GUYON Nils (Capitaine)
7 ALONSO MUÑOZ Martin
11 OLIVIER Victor
Remplaçant
5 BERJON Thomas
8 VUNIBAKA Marika
9 ICHAMBRE Julien
10 DELLA SCHIAVA Noe
11 GLYNN Harry
12 BERTSCHY Malcolm
14 LAGAHE Guillaume

La Rochelle démarre bien, mais flanche vite

Et pour l’occasion, de nombreux joueurs maritimes du XV rochelais sont venus assister à la fête et encourager les coéquipiers à l’image de Will Skelton en famille, mais aussi Jérémy Sinzelle aperçu dans les tribunes aux côtés de Pierre Bourgarit, Uini Atonio et le capitaine Romain Sazy pour ne citer qu’eux.

Revenons aux sportifs. Le Stade Rochelais sevens prend cette troisième étape par le bon bout en s’imposant face au LOU sevens 28 – 5. Une victoire 4 essais transformés à 1 qui permette aux rochelais d’accéder aux 1/4 de finale. Martin Alonso Munoz, Thibault Rabourdin par deux fois et Harry Glynn ont franchi la ligne d’en-but. Ils retrouveront Monaco, le vainqueur de la dernière étape à Toulouse le week-end passé au prochain match.

Grâce à ce succès, le Stade Rochelais est d’ores et déjà qualifié pour la grande finale à Paris. En effet, les 8 premiers du classement général sur les trois étapes cumulées s’affronteront dans la capitale le 13 novembre prochain. La Rochelle n’avait besoin que d’une victoire en 8e de finale pour décrocher son ticket. Objectif rempli.

Place désormais aux 1/4 avec un adversaire de taille pour les Jaune et Noir. Et les Monégasques confirment leur bonne dynamique en s’imposant sur le fil 14 – 10, face à un Stade Rochelais qui peut avoir des regrets. Alors que les Jaune et Noir menaient à quelques secondes de la sirène, une mauvaise gestion de la dernière possession punie les maritimes.

Les deux transformations ratées de Thibaut Rabourdin sur les essais respectifs de Martin Alonso Munos et Thomas Berjon auront eu raison du Stade Rochelais, laissant Monaco filer en 1/2.

“C’est rageant, on a mal négocié notre dernier ballon et ca se joue sur une erreur. Certes on est qualifié pour la finale à Paris, mais on n’était pas venu pour ça et on espérait mieux”. Thomas Berjon.

Si Thomas Berjon était heureux de retrouver les supporters rochelais au stade Marcel Deflandre, il était en revanche déçu de la défaite face à Monaco. (© Corentin Cousin)

Les Rochelais en terminent ainsi pour cette dernière étape à La Rochelle. Toutefois, les Jaune et Noir ont joué leur match de classement 5-8 contre Biarritz pour leur dernière rencontre de la journée. Et les hommes de Sébastien Boboul finissent sur une bonne note en s’imposant 19 – 10 grâce à trois essais de Malcolm Bertschy, Julien Ichambre et Thibault Rabourdin.

Le festival du rugby à 7

Choisi par la LNR pour accueillir la dernière étape du championnat, La Rochelle a mis les petits plats dans les grands. Entre concerts, animations et activités, le stade Marcel Deflandre a célébré le rugby à 7 comme il se doit.

Concours de ventre qui glisse, blind-test, karaoké géant et matchs de compétition, la cité portuaire a honoré la discipline, sous un soleil rochelais au beau fixe et avec un public au rendez-vous. Chant, bronca dans les travers du stade et encouragement des supporters, on retrouve à nouveau de la vie au stade Marcel Deflandre pour cette grande fête du rugby à 7.

Donald et ses compères étaient aussi présents pour la grande fête du rugby à 7 dans une ambiance festive, c’est aussi ça le supersevens. (© Corentin Cousin).

Par Corentin Cousin.


Vous aimerez peut-être lire aussi


article, La Rochelle, Rugby, Sport, Stade Rochelais, Vie des communes