Rugby. Fédérale 2. Surgères : un départ en trombe contre Belvès

Avec sa victoire bonifiée, Surgères démarre fort sa saison de Fédérale 2. Le SCS s’est imposé à domicile face à Belvès sur le score de 46-21 dans un match maîtrisé malgré quelques petites choses à corriger pour la suite.

Cet article est également composé des vidéos des réactions d’après match à voir en fin de page.

Parfois chahuté en mêlée fermée, c’est dans le jeu que Surgères réussit à glaner son premier succès de la saison. (© Corentin Cousin)

Première journée de championnat de Fédéral 2 et première victoire, avec le bonus offensif en prime, pour Surgères contre les Sangliers de Belvès, 46-21. Le SCS est à la hauteur de ses ambitions d’accession à la Fédérale 1 en montrant dès le début de la saison qu’ils sont bien en place.

Malgré une première période accrochée entre les deux formations, les joueurs de Jonathan Dako ont su trouver des solutions et finir plus frais physiquement que leur adversaire du jour.

Profiter de l’indiscipline adverse

Lorsque les surgériens rentrent après les 40 premières minutes aux vestiaires sur le score de 15-9, le tableau d’affichage aurait pu être plus lourd en leur faveur. Tambour battant, le SCS prend le match par le bon bout et inscrit rapidement deux essais au bout d’une demi-heure de jeu. Les rouges profitent de l’indiscipline et de l’imprécision belvésoise pour prendre l’avantage dans ce match.

Toutefois, Belvès n’abdique pas et s’en remet à son arrière et buteur du jour pour ne pas être largué au score. La fin de cette première mi-temps voit Surgères se fait pénaliser de plus ne plus et ainsi permettre aux visiteurs de ne pas couler.

Le coup de massue

De retour des vestiaires, il n’aura fallu que 4 minutes pour voir le SCS aggraver le score sur un superbe essai de 50 mètres de son ouvreur. Un crochet à gauche lui ouvre un boulevard, reste plus qu’à faire parler les cannes pour aplatir le troisième essai surgérien de cette rencontre. En mode rouleau compresseur, les locaux alternent entre du jeu au pied et du jeu balle en main pour déstabiliser un peu plus les Sangliers.

Un plan de jeu qu’ils appliquent plutôt bien, leur permettant d’assommer les belvésois plus qu’ils ne le sont déjà. Au total, le SCS inscrira 6 essais, dont un triplé de son numéro 10, contre seulement deux pour Belvès qui sauvera tout de même l’honneur.

Plus performant dans les phases de jeu au sol, mais également dans le jeu en mouvement, Surgères s’impose facilement contre une équipe belvésoise encore en rodage. “Il y a encore pas mal de choses à corriger, notamment sur la précision dans les transmissions”, analysera Jonathan Dako, le nouveau coach de Surgères après le départ à l’intersaison de Jérémy Verbois.

Ce premier succès place Surgères leader de la poule 8 de Fédérale 2 devant Rochefort et Sarlat.

Voir les réactions d’après-match

Jonathan Dako – SC Surgères et Olivier Laurent – Belvès 


Par Corentin Cousin.

Vous aimerez peut-être lire aussi


Rugby, Sport, Surgères, Vie des communes