Rugby 2023 : Joséphine, joueuse chez les POC’ettes, va participer à l’organisation de la prochaine Coupe du Monde

La jeune Joséphine Rémy, joueuse en élite 2 des POC’ettes du Stade Rochelais, a intégré le dispositif Campus 2023 en vue de participer à l’organisation de la prochaine Coupe du Monde. Portrait.

Joséphine Rémy
Joséphine Rémy. (© Y. Picard).

Joséphine Rémy est pour le moins, une tête à la fois bien faite et bien pleine. Avec pour pierre angulaire le sport depuis sa plus tendre enfance et de haut niveau ces dernières années.

Alors quand la jeune femme a eu vent du dispositif Campus 2023, son sang n’a fait qu’un tour, “même ne serait-ce que participer à la billetterie de la Coupe du Monde c’est déjà énorme. Je me devais de saisir cette opportunité. L’important ce sera d’y être“.

Car à la rentrée prochaine, elle intégrera les bancs d’Excelia Group à La Rochelle pour une licence de gestion des structures sportives. Une classe spéciale, composée de seulement douze élèves, tous en lien avec le sport et en contrat d’alternance avec des clubs sportifs dans le cadre de Campus 2023.

C’est celui du Rugby de Marsilly que la jeune a choisi. “Je vais terminer un contrat de professionnalisation de trois mois avec le club à la fin du mois d’août”, explique la jeune femme.

Accompagner la nouvelle génération des experts du sport

Une durée qui lui a permis d’être formée au Centre de formations professionnelles qualifiantes pour adultes (AFPA) de Rochefort avec les 11 autres élèves de sa future classe. “Nous avons appris à être à l’aise avec le public, avec des présentations orales, créer un événement, le fonctionnement du monde associatif et découvrir la structure au sein de laquelle nous allons être rattachés durant Campus 2023“. En l’occurrence toujours le club de Marsilly pour Joséphine Rémy.

Campus 2023. Le dispositif a été lancé en partenariat avec Pôle Emploi fin 2020. Il a pour but d’accompagner la nouvelle génération des experts du sport en France vers l’organisation de la prochaine Coupe du Monde rugby qui se déroulera dans l’hexagone en 2023. À la clé, 2 023 contrats d’apprentissages ouvrants droits à des rémunérations.

Premier ballon ovale à 15 ans

Experte du sport, c’est bien ainsi qu’il convient de qualifier Joséphine Rémy. Elle commence le tennis à l’âge de 4 ans, pour passer au rugby 10 ans plus tard avec un classement de 3e série, “j’en avais fait le tour“.

Elle touche son premier ballon ovale à 15 ans alors qu’elle réside en Touraine. Pour intégrer au même la section sport étude rugby du lycée Dautet de La Rochelle, “c’était 10 heures de rugby dans la semaine, plus les entraînements avec les POC’ettes du Stade Rochelais le soir après les cours“.

En parallèle, Joséphine décroche deux titres de vice-championne de France de rugby à 7 en élite dans le cadre de l’union nationale du sport scolaire (UNSS). Devenue ailière pour les POC’ettes, la sportive de haut niveau décroche une licence en 2021 de gestion des administrations à l’Ecole universitaire de management de La Rochelle, tout en continuant à tâter le cuir du ballon ovale avec succès et modestie.

Quant à l’après Coupe du Monde, Joséphine le conjugue déjà rugby, “mon ambition serait de devenir directrice d’un club de Fédéral 1 ou 2. Une sorte de bras armé du président”. Mais également dans un futur proche, “championne de France d’élite 2 avec l’équipe première des POC’ettes“. Avec le ferme espoir pour la jeune femme de voir un jour, “le rugby féminin se professionnaliser et surtout être beaucoup plus médiatisé“.   


Par Yannick Picard. Twitter : @aunistv


Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Marsilly, Rugby, Vie des communes