Les “Rave party” interdites en Charente-Maritime pendant tout le week-end

Devant la situation sanitaire qui reste préoccupante, le préfet de Charente-Maritime a décidé d’interdire tout “rassemblement festif à caractère musical” du 20 au 23 août.

illustration-rave-party
En cas de non respect de l’interdiction, l’amende peut s’élever à 1500 euros. (©Wikipédia).

Et dans le collimateur principal du préfet de Charente-Maritime, Nicolas Basselier, les “Rave party“. Des rassemblements qui ne sont pas déclarés et qui ne respectent pas les gestes barrières pour la plupart.

A compter de ce vendredi 20 août 18h et jusqu’au lundi 23 août 8h du matin, il est interdit d’organiser “des manifestations festives à caractère musical non déclarées dans le département”. La circulation des poids-lourds de plus de 3.5 tonnes transportant du matériel de sonorisation est également interdite.

L’amende en cas de non-respect de cette interdiction peut s’élever à 1 500 euros avec une saisie du matériel. Et tout le week-end les contrôles des forces de l’ordre seront renforcés.


Par Ludovic Sarrazin. Twitter : @LSarrazin17 @aunistv


Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Société, Vie des communes