RSA : les Deux-Sèvres débloque un crédit mobilité pour aider les allocataires à retrouver un emploi

Si le nombre de chômeurs est en baisse dans le département, les bénéficiaires du RSA rencontrent encore souvent des problèmes de mobilité mettant un frein considérable à leur reprise d’activité. Le Département a décidé de leur venir en aide.

Le Département a débloqué une enveloppe de 200 000 euros pour les allocataires du RSA. (©Adobe Stock)

A l’approche de la période estivale, les affaires reprennent et le Conseil départemental a décidé de mettre sa main à la poche pour soutenir les allocataires du RSA dans leurs recherches d’un emploi. Les raisons ? Les problèmes de mobilité qui les handicape considérablement dans leur volonté de retourner parmi les actifs.

Conséquence : lors de la dernière commission permanente, le Département des Deux-Sèvres a débloqué 192 700 euros en faveur de leur mobilité.

Accompagner vers l’insertion

En 2022, le Département des Deux-Sèvres a dédié une grande partie de son budget annuel à l’insertion et l’habitat. En novembre 2021, 5 943 foyers étaient allocataires du RSA. Une baisse qualifiée d’historique. Toutefois, certains sont toujours confrontés aux problèmes de mobilité et ne peuvent pas trouver d’emploi.

Le Département a donc débloqué 4,5 millions d’euros pour les actions d’insertion (aide à la mobilité, à la garde d’enfants, chantiers d’insertion…) dont fait partie cette enveloppe d’environ 200 000 euros débloquée dernièrement lors de la dernière commission permanente.

Plusieurs outils, organismes et associations vont d’ailleurs en profiter pour intensifier leurs actions permettant de faciliter les déplacements avec la location de voitures ou de scooters, la construction d’un garage solidaire, la mise en place d’aides aux permis de conduire et la mise à disposition d’informations sur les moyens de transport existants.

Actuellement, environ 1300 personnes dont plus de 500 allocataires du RSA ont bénéficié des actions de structures en 2021 comme Ateliers Méca 2 Sèvres, association Toits, la Maison de l’emploi et des entreprises de Parthenay et de Gâtine ou encore Un Toit en Gâtine.

Autre volet important : le financement des contrats aidés et l’insertion des jeunes. 781 000 euros ont été attribués à ce volet et 100 000 euros pour l’accompagnement de l’insertion des 18-25 ans. 


Publicités


article, Economie, Niort