Rochefort. Pour la fête des Mères, offrez l’expérience Grégory Coutanceau

À l’occasion de la fête des Mères, le chef cuisinier Grégory Coutanceau rouvre le Rooftop de son restaurant « Vivre[s] » pour un cadeau original et unique.

Le Rooftop du restaurant Vivre[s] de Grégory Coutanceau rouvre ses portes pour la fête des mères. (©vivre[s])
L’heure est venue de dire merci à nos mamans ce dimanche 29 mai. Et comme chaque année les cadeaux ne manquent pas. Outre les traditionnelles fleurs ou chocolats, Grégory Coutanceau vous donne la possibilité d’offrir un cadeau unique et pour le coup original.

Et pour la fête des mères, le chef cuisinier rochelais ouvre le Rooftop de son restaurant Vivre[s]. Une terrasse surplombant le port de la Charente à Rochefort, vous accueille de 16h00 à 23h00 à partir du jeudi 26 mai et vous propose de déguster une sélection de cocktails aux côtés d’assiettes de la mer à partager.

Vue imprenable et immersion garantie

Si aucun menu n’est précisément réalisé pour la Fête des Mères, en revanche la carte sera tournée sur les produits de la mer. « On aura des rillettes de Merlu ou encore bourriche d’huîtres. Tous les plats seront tournés vers l’univers marin », précise le chef rochelais.

Le monde de la mer sera présent jusqu’en la décoration. « Elle est inspirée des cabanes de pêcheurs de l’île d’Oléron ». Grégory Coutanceau.

Et pour aller encore plus loin, le chef donne la possibilité d’offrir un cours de cuisine. Et c’est du côté de La Rochelle que cela se déroule. Cuisine, pâtisserie ou œnologie, la Classe des Gourmets propose un éventail de cours pour tous les niveaux pour un cadeau à vos proches.

Si vous ratez cette fameuse date du 29 mai, pas d’inquiétude, vous pourrez toujours vous rattraper le 3 juin prochain. Une soirée spéciale est organisée à Vivre[s] teinter d’illusion. En effet, Grégory Coutanceau vous invite pour un diner sous le signe de la magie animée par l’illusionniste Tony Herman.

« Un menu sera concocté exprès avec des dressages en trompe-l’œil. Je ne veux pas tout révéler, mais visuellement vous allez avoir l’impression de manger un dessert à la place de l’entrée ou encore une entrée à la place du plat de résistance ». Grégory Coutanceau.


Publicités


article, Loisirs - Culture, Rochefort, Vie des communes