Rochefort : Kandy Coquerel finaliste réinvente le gâteau basque à la Nutella Academy

Kandy Coquerel a retenu l’attention du jury lors de la demi-finale du concours de la Nutella Academy le 4 mai dernier à Évry avec sa recette du traditionnel gâteau basque revisité.

Kandy Coquerel a remporté la demi-finale de la Nutella Academy le 4 mai dernier. (©Nutella Academy).

Mercredi 4 mai s’est tenue la 1re demi-finale du concours « Nutella Academy » à Évry au sein du CFA de la Faculté des métiers de l’Essonne où Kandy Coquerel a retenu l’attention du jury avec sa recette de « Nut’s and Poppy », une revisite du traditionnel gâteau basque avec du Nutella.

Cette demi-finale s’est déroulée autour d’une épreuve de deux heures, pendant laquelle les 8 candidats précédemment qualifiés se sont challengés pour revisiter, avec la célèbre pâte à tartiner, un classique de pâtisserie de leur région. Sur les 8 candidats, seuls 3 ont décroché leur ticket pour la finale qui se déroulera à la rentrée prochaine.

Audace et créativité

Le talent et la créativité ont parlé, du moins ils ont pâtissé. Kandy Coquerel a su capter l’attention du jury avec son originale création baptisée « Nut’s & Poppy ». Une recette qui associe de l’audace, tout en respectant les produits utilisés pour créer un dessert aussi surprenant que gourmand. Un joli clin d’œil au sud-ouest et au célèbre gâteau basque.

« J’ai choisi le gâteau basque, car tout le monde le connaît. Après je dois vous avouer que c’était la première fois que j’en réalisais un, mais c’est le seul classique qui m’inspirait vraiment ». Kandy Coquerel.

Tout en gardant sa forme originale, la rochefortaise y a incorporé une crème pâtissière au chocolat. Saupoudré de noisettes grossièrement hachées pour donner du croustillant, elle a ensuite opté pour un dôme framboise coquelicot en guise de cœur de fleur. Les pétales ont été faits avec de la chantilly à la vanille. Le tout enveloppé dans une couche de Nutella brut.

« Le jury m’a dit que c’était un excellent gâteau, parfois un peu trop sucré », sourit-elle.

C’est avec ce gâteau basque revisité que Kandy Coquerel est allée en finale. (©Nutella Academy).

Quand le destin fait bien les choses

On parle souvent du coup de pouce du destin. C’est un peu le symbole de Kandy Coquerel.  Âgée de 21 ans, Kandy Coquerel est en Mention Complémentaire Pâtisserie Glacerie Chocolaterie Confiserie Spécialisées 3e année au CFA CMA 17 à Saint-Germain-de-Lusignan. Originaire de Saint-Hilaire de Villefranche, elle apprend les rudiments du métier de pâtissière auprès de Rémy Ange à Rochefort dans sa boulangerie.

Les gâteaux et la pâtisserie m’ont toujours attiré. Alors oui, comme la plupart des grands pâtissiers, j’ai commencé aux côtés de ma maman. Mais j’adore laisser libre cours à ma créativité quand je réalise un gâteau. Je trouve qu’il faut avoir une certaine forme de gourmandise pour faire ce métier ».

La pâtisserie, elle en rêve depuis qu’elle est au collège. Mais sans patron à l’époque, pas de CAP en perspective. Alors, elle fait comme la plupart des collégiens, elle se dirige en 2nd général, « ça ne me plaisait pas du tout ». Issue de parents éleveurs, Kandy s’oriente dans une BAC Pro élevage. « J’avais peur de me lasser trop rapidement ». Elle décide donc de reprendre sa passion en faisant un CAP pâtisserie en 1 an.

Puis elle se met en tête de participer à ce concours de la Nutella Academy.

Au départ, j’étais candidate pour m’amuser, mais rapidement je me suis pris à mon propre piège. C’était la première fois que je participais à un concours ».

Des qualifications départementales dans lesquelles elle arrive seconde. « Celui qui a gagné n’a pas répondu pour aller en demi-finale. Ils m’ont donc contacté pour me sélectionner. C’est un peu le destin qui a forcé les choses ».

Sans réellement croire en ses chances, c’est décomplexée que Kandy prend part à ces demi-finales qu’elle remportera brillamment.

Un tremplin pour la suite

Pour cette 3e édition, le concours « Nutella Academy » s’est adressé à plus de 90 apprenants, issus de 16 centres de formation en France. La compétition se déroule en 3 étapes. Des épreuves de qualification dans chaque établissement participant, des demi-finales en régions entre candidats qualifiés et une grande finale nationale, pendant laquelle s’affronteront les 6 meilleurs apprenants de France.

Le ou la lauréate de cette édition 2022 du concours se verra remettre une bourse de 3 000 euros pour l’aider dans le lancement de son projet professionnel et sera également membre du jury de la finale de la saison suivante.

Et des perspectives d’avenir, Kandy en a déjà plein la tête. « J’aimerais entrer dans la vie active et enfin vivre de ma passion. Je dois d’abord terminer mon apprentissage au mois d’août ». Trouver un patron à court terme dans un premier temps, mais Kandy voit également un peu plus loin.

Ouvrir ma propre enseigne, cela me plairait. Après, j’ai envie de sortir du lot de toute les pâtisseries traditionnelles. Je vois plus un salon de thé dans lequel on peut déguster des gâteaux que j’aurais moi-même réalisés ».

En attendant, Kandy va désormais tout mettre en œuvre pour tenter de décrocher la finale. Cette dernière devrait avoir lieu à la rentrée prochaine. Les organisateurs n’ont pour l’heure rien communiqué.


Publicités


article, Loisirs - Culture, Rochefort, Vie des communes