Puilboreau, Surgères, Marans : les présidents des clubs de rugby se livrent sur AunisTV

Dans une édition spéciale rugby, les présidents des clubs du RC Puilboreau, du SC Surgères et de l’AR Marans ont tous les trois évoqué leurs ambitions pour la saison prochaine. Ils ont également tiré un bilan de cette année 2021/2022 qui vient de s’achever.

L’article est accompagné de l’émission spéciale présidents des clubs (Puilboreau, Surgères, Marans) à voir en bas de page.

Romain Maitrehut (en haut à droite), Pierre Souchaud (en bas à gauche) et Christophe Richetta (en bas à droite) sur le plateau d’AunisTV. (©Corentin Cousin).

Autour de trois grands thèmes, Pierre Souchaud le président du Rugby Club Puilboreau, Romain Maithrehut, président de l’Amical Rugby de Marans ainsi que Christophe Richetta, président du Sporting Club Surgérien ont échanger sur le plateau d’AunisTV pour une AuniSports particulier consacré à l’ovalie charentais-maritimes.

Ils ont donc fait un retour sur cette saison 2021/2022 pour ensuite se projeter sur l’année prochaine. Ambitions, objectifs ou encore recrutement, chacun travaille déjà de son côté pour préparer cette nouvelle saison. Une émission qui s’est clôturée sur les différentes actualités de chaque club durant l’été.

Saison transition

Que ce soit pour Romain Maitrehut à Marans et Pierre Souchaud à Puilboreau, cette année a été vécue comme une saison de transition. Bilan mitigé pour les Marandais avec deux victoires, tout comme au RCP avec une première partie compliquée avant de retrouver des couleurs suite un changement de staff et un nouveau trio d’entraîneur composé de Guillaume Maffre, Thomas Berjon et Benjamin Tardy.

Quant aux surgériens, le SCS est le seul club charentais-maritime à s’être qualifié pour les phases finales, malheureusement, ils ont subi une défaite contre Sarcelles lors du premier tour. Le bilan reste tout de même satisfaisant pour le président Christophe Richetta.

Passer un cap

Malgré tout, chacun nourrit des ambitions pour l’an prochain. Une montée en Fédérale 1 pour le SC Surgères ou du moins ragoûtée aux phases finales. Idem chez les Puilborains, l’objectif la saison prochaine est « clairement » la montée en Fédérale 2, et ainsi rejoindre Rochefort et Surgères dans cette catégorie.

Du côté de Marans, l’exercice 2022/2023 reste encore un peu flou avec une réorganisation d’un championnat qui mélangera la promotion d’honneur avec des équipes d’honneurs et quelques clubs d’un niveau supérieur. Toutefois, les ambitions seront de maintenir dans ce nouveau championnat sans toutefois s’interdire d’accéder au niveau au-dessus.

Si Pierre Souchaud a déjà une dizaine de joueurs qui viendront rejoindre les rangs du RCP, Surgères aussi a déjà quelques officialisations, tout comme Marans d’ailleurs. Toutefois, les trois présidents restent évasifs sur l’effectif complet pour septembre.

Tournois estivaux

Le rugby continue durant l’été. Et comme chaque saison estivale, Puilboreau, Marans et Surgères organiseront leurs tournois respectifs. Petit, jeunes et moins jeunes pourront donc continuer de touché le cuir dans une ambiance festive et familiale.

Et pour la rentrer, les clubs se concentreront sur les partenaires et les journées portes ouvertes pour continuer d’alimenter les effectifs et les écoles de rugby que chaque club.

Voir l’AuniSports spéciale 


Publicités


Marans, Puilboreau, Rugby, Sport, Surgères, Vie des communes