La Rochelle. Rugby : Montpellier, un quart de final de Champions Cup aux allures de Top 14

Dans cette campagne européenne, le Stade Rochelais réalise un sans-faute avant d’aborder son quart de finale, une fois de plus contre une équipe du Top 14, et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit du leader du Championnat de France, Montpellier.

Cet article est également composé des vidéos de la conférence de presse d’avant match à voir en fin de page.

Lors de leur dernier voyage en terre rochelaise, Montpellier avait alors infligé au Stade Rochelais la deuxième défaite à domicile de la saison. (©Corentin Cousin).

Après, l’UBB, actuel dauphin du Top 14 en 8e, le Stade Rochelais s’attaque donc au leader du championnat français, Montpellier pour son 1/4 de finale de Champions Cup qui aura lieu au stade Marcel Deflandre ce samedi à 18h30.

Deux équipes qui sortent respectivement d’une défaite. La Rochelle a une nouvelle fois subi la loi toulousaine, tandis que le MHR est allé s’incliner sur la pelouse de Lyon le week-end dernier.

Comme on se retrouve

Il y a un petit contentieux sportif entre La Rochelle et Montpellier. En effet, avec le Stade Toulousain, le MHR est la seule équipe à avoir vaincu les maritimes à domicile. Une défaite qui est restée dans les têtes et qu’aucun joueur n’a oubliée.

On sait quelle équipe on va recevoir, la dernière fois qu’ils sont venus ici, ils nous ont battus. Donc on sait ce qui nous attend et il va falloir être prêt dès le début du match ». Dany Priso. 

En effet, c’était au mois de janvier dernier, les joueurs de Ronan O’Gara avaient subi leur seconde défaite à la maison de la saison (23-29).

Si quelques absents sont à noter du côté des Montpelliérains, dans le groupe des Jaune et Noir, une absence notable, celle de Brice Dulin blessé aux côtés. « Il sera trop court pour pouvoir postuler dans le groupe ce week-end, a indiqué Ronan O’Gara.

En revanche, le géant australien Will Skelton a repris le footing après une rechute au mollet. Le technicien irlandais affirme qu’il peut être une option pour la rencontre. Vraisemblablement, le staff maritime devrait aligner une équipe type composée de ses habituels titulaires. Une info tout de même, il n’est pas impossible qu’Arthur Retière soit reconduit au poste de 9, en tout cas « il va jouer » a affirmé le coach du club à la caravelle.

Une équipe miroir

Montpellier, La Rochelle, deux packs puissants, deux énormes lignes défensives très agressives et deux animations de jeu qui se ressemblent. Ce week-end, le Stade Rochelais va affronter une équipe presque miroir, du moins avec de nombreuses similitudes. D’ailleurs, les avants montpelliérains composent l’un des rares packs à pouvoir rivaliser avec celui des Rochelais.

Ils se basent sur une grosse défense, ils ressortent beaucoup de leur camp et ils jouent que très peu chez eux. Ils se concentrent sur les fautes adversaires en exploitant parfaitement les turnovers. Donc oui, c’est une équipe qui nous ressemble, on sait comment on doit les jouer, il suffit de bien sortir de notre camp et pas forcément prendre des risques en jouant dans le nôtre ». Thomas Lavault. 

Après les Scarlets en 2018 puis les Sharks en 2021, les Jaune et Noir joueront le troisième quart de finale de Champions Cup de leur histoire. Le premier s’était alors conclu par une défaite (29-17), puis avec une belle victoire pour le second (45-21).

Mais une chose est claire, le Stade Rochelais compte bien revivre la même aventure que l’an passé et à fait de la Champions Cup, un objectif affiché pour le club.

(Extrait vidéo) de la conférence de presse d’avant match avec Thomas Lavault et Dany Priso. 


Publicités


La Rochelle, Rugby, Sport, Stade Rochelais, Vie des communes