Niort. Un individu entièrement nu agresse une cyclotouriste et prend deux ans de prison

Le 19 mai dernier, en début d’après-midi, à Champdeniers-Saint-Denis, une cyclotouriste de 36 ans a été agressée à proximité de la déchetterie par un individu entièrement dénudé.

L’agresseur de la cyclotouriste a pris deux ans de prison ferme. (©Adobestock/Illustration)

La reprise de la saison cyclotouriste n’a pas été de tout repos en Deux-Sèvres. Notamment pour cette jeune cyclotouriste de 36 ans, tombée nez à nez sur un individu aux intentions pas très claires.

Pourtant, dans cette affaire, il n’y a pas d’histoire de prises de tête suite à un accident de la circulation. Loin de là ! On parle ici d’une agression.

Le 19 mai dernier, en début d’après-midi, à Champdeniers-Saint-Denis, une cyclotouriste de 36 ans a été agressée à proximité de la déchetterie par un individu entièrement dénudé.

Après avoir tenté de se libérer du joug de son agresseur, la victime porte plainte, mais les gendarmes de Niort ont dû s’armer de patience avant de le retrouver.  

Deux ans de prison ferme

Surprise par l’attaque, la victime résiste et se débat vigoureusement pour se libérer du joug de son agresseur. Pour autant, ces quelques secondes paraissent longue pour la jeune femme.

Toutefois, ce dernier finit par lâché prise après avoir reçu un coup porté par la cyclotouriste qui parvient à prendre la fuite et a alerté la gendarmerie.

Seulement, à ce moment, l’homme prend la fuite et l’identification du suspect devient alors difficile. Mais c’est sans compter sur la détermination des militaires qui trouvent rapidement des moyens d’appréhender l’individu.

Au départ, les gendarmes mettent sur pied un dispositif opérationnel, mais les recherches ne donnent rien. Les enquêteurs niortais se mobilisent alors d’avantages pour élucider l’affaire.

Au bout de quelques semaines, l’enquête avance et les investigations permettent finalement d’identifier l’individu qui est interpellé le 11 juillet.

Durant sa garde à vue, le mis en cause reconnaît les faits qui lui sont reprochés. Présenté à la Justice et jugé en comparution immédiate, l’homme est condamné à deux ans d’emprisonnement et est immédiatement écroué.


Publicités


article, Faits divers, Niort, Vie des communes