Niort. Trois individus en fuite à la suite d’un accident mortel près de Frontenay-Rohan-Rohan

Les gendarmes des Deux-Sèvres ont lancé un appel à témoin sur les réseaux sociaux après un accident mortel survenu dans la nuit du mardi 21 au mercredi 22 juin sur la D611 près de Frontenay-Rohan-Rohan.

Un appel à témoins a été lancé pour tenter de retrouver les trois personnes en fuite impliquées dans cet accident mortel. (©Gendarmerienationale)

Un appel à témoins a été lancé après l’accident mortel survenu mercredi 22 juin, aux alentours de 3h du matin, sur la D611 près de Frontenay-Rohan-Rohan, juste avant le début de la 2×2 voies vers La Rochelle.

Selon les gendarmes, une Mini Austin rouge retrouvée sur les lieux de l’accident a percuté un scooter conduit par un homme d’une soixantaine d’années originaire de Frontenay-Rohan-Rohan. Le choc a été frontal et n’a laissé aucune chance au sexagénaire. L’homme est décédé suite à l’impact malgré l’intervention des pompiers et d’une équipe du Smur.

Le conducteur du véhicule impliqué dans l’accident et ses passagers ont quant à eux réussi à prendre la fuite. La brigade de gendarmerie en charge de cette affaire a donc lancé un appel à témoins (voir tweet ci-dessous) dans le cadre de cet accident mortel avec délit de fuite.

Trois personnes recherchées

Le pilote du scooter se dirigeait vers Niort. La voiture circulait dans le sens opposé. Le choc frontal a été frontal et n’a laissé aucune chance à la victime. Toujours d’après les informations fournies par les gendarmes, un témoin aurait aperçu les trois occupants de la voiture abandonnée leur véhicule et prendre la fuite à pied en direction de Niort.

Suite à ces informations, les militaires se sont tout de suite rendu sur place et d’énormes moyens ont été déployé pour quadriller et sécuriser la zone de l’accident. Une vingtaine de gendarmes se sont rendus sur place. La D611 a été coupée à la circulation pendant presque 3 heures.

Actuellement, une enquête est ouverte. Les enquêteurs cherchent notamment à déterminer les circonstances de cette collision et identifier le chauffard et ses passagers. Un conducteur impliqué dans un accident entraînant le décès, par exemple du conducteur ou de l’un des passagers de l’autre véhicule peut être inculpé pour homicide involontaire.

Toutefois, pour être sous le coup de ce délit particulièrement grave au regard de la loi, il faut que le conducteur : soit responsable de l’accident, qu’il ait commis une infraction et qu’il ait commis un manquement manifeste à une obligation de sécurité ou de prudence.

Par ailleurs, un taux d’alcoolémie supérieur au seuil légal, une conduite sous l’emprise de stupéfiants, une conduite sans permis, un grand excès de vitesse ou encore un délit de fuite sont des circonstances aggravantes.

Dans ce cas, le délit de fuite aggrave la situation du conducteur mais aussi des passagers qui seront certainement considérés comme des complices et peuvent être punis pour non-assistance à personne en danger.

Si vous avez été témoin d’un fait ou si vous possédez des renseignements sur cet accident, contactez la gendarmerie de Niort au 05 49 28 63 00 ou au 05 49 04 50 03.


Publicités


article, Faits divers, Niort, Vie des communes