Niort. Ligue 2. Les Chamois n’arrivent pas à rebondir à domicile face à Valenciennes

Après avoir perdu sèchement à Sochaux, Niort n’a pas su trouver les solutions à domicile contre Valenciennes. Une nouvelle défaite, la deuxième consécutive et la 4e en six matchs de Ligue 2.

Cet article est également composé des vidéos de la conférence de presse d’après match à voir en fin de page.

Bilal Boutabbo a essayé de percuter la défense valenciennoise, mais ces derniers ont réussi à le cadenasser. (©chamois niortais).

Hier soir, ce mardi 30 août, Niort a subi une nouvelle défaite dans cette 6e journée de Ligue 2. Cette fois-ci à domicile, 1 à 0 contre Valenciennes. Ilyès Hamache s’illustre pour les visiteurs, lui, le meilleur buteur du VA FC. Niort stérile offensivement a été cadenassé par un Valenciennes mieux en place.

Toujours sans entraîneur depuis le départ de Sébastien Desabre au poste de sélectionneur de la République Démocratique du Congo, le CNFC évolue avec Ande Dona Ndoh en tant qu’entraîneur par intérim. L’ancien joueur de Niort et de Nancy n’a pas réussi à trouver la solution pour vaincre une équipe valenciennoise plus réaliste.

Un côté gauche friable

Pas grand-chose à se mettre sous la dent durant cette première période entre Niortais et Valenciennois. Si les chamois dominent légèrement leur adversaire du soir, ils peinent dans l’avant-dernier geste à l’entrée de la surface de réparation. Alors ils tentent de trouver des failles grâce à son meneur de jeu Charles Kaboré et son métronome depuis le début de la saison Boutobba.

Le milieu de terrain niortais semble encore bien en jambe ce soir, bourré de pleines intentions sur des centres propose pour alimenter l’attaque des locaux. Toutefois, le côté gauche de la défense niortais semble en difficulté ce soir. Et Valencienne ne s’y trompe pas en insistant sur Joris Moutachy. Les hommes de Nicolas Rabuel ouvriront d’ailleurs le score sur ce fameux côté grâce à Ilyès Hamache à la 29e minute.

Le meilleur buteur du VA FC marque son deuxième but de la saison. Niort est donc mené, un peu contre le cour de jeu 1 à 0. Les chamois tentent de réagir. Imprécisions techniques et déchets dans les transmissions de balle ne leur permettre pas de percuter la défense. Et ce, malgré un bloc de jeu haut. Un but de retard à la pause pour Niort mène à domicile contre Valencienne.

Proposer autre chose

Au retour des vestiaires, Niort repart avec de bonnes intentions. Mais à l’image du premier acte, les chamois brillent plus par leur déchet technique. Pourtant, ils essaient de mettre plus de pression offensive, en vain. Les munitions niortaises sont parfois mal exploitées et donc stériles. Les locaux tentent bien de se découvrir, au risque de se prendre en contre, mais les mauvais choix ne permettre pas aux Deux-Sévriens de percuter correctement.

Valencienne de son côté gère son but d’avance en contrôlant la rencontre. Et le chrono défile en leur faveur. Il reste 10 minutes dans le temps réglementaire. Niort joue son va-tout remplaçant Sagna, latéral, par Bakayoko, attaquant. Ande Dona Ndoh fait rentrer du sang neuf pour peser sur la défense valenciennoise.

Les chamois se font peur par deux fois en fin de rencontre. Les supporters niortais peuvent remercier leur portier Mathieu Michel. Pas de miracle au stade René Gaillard. Niort s’incline logiquement contre Valenciennes 1 but à 0.

Niort stagne à la 16e place du classement de ligue 2 avec toujours 6 points. Leur adversaire du soir quant à eux font la bonne opération et passe de la 14e à la 9e position. Lors de la prochaine journée, les Niortais se déplaceront sur la pelouse de Quevilly-Rouen.

(Extrait vidéo) de la conférence de presse d’après match avec Nicolas Rabuel (Valenciennes) et Ande Bona Ndoh (Niort)


Publicités


Chamois Niortais, Football, Niort, Sport, Vie des communes