Niort. La flamme olympique prend la direction des Deux-Sèvres

Mardi 14 juin, le comité Olympique de Paris 2024 a estimé que la stratégie départementale en Deux-Sèvres était la bonne stratégie pour l’organisation du relais de la flamme. Le Département se prépare à lancer les festivités.

Coralie Dénoues, président des Deux-Sèvres, a rencontré mardi dernier le président du comité olympique, Tony Estanguet. (©DeuxSèvres)

“ Les Deux-Sèvres rejoignent aujourd’hui l’aventure du relais de la flamme olympique ”, a annoncé, mardi 14 juin, Tony Estanguet, triple champion olympique et président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Des propos tenus lors d’une rencontre au siège du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques Paris 2024 avec Coralie Dénoues, présidente du Conseil départemental des Deux-Sèvres et François Gingreau, conseiller départemental en charge du sport

Après avoir déclaré sa flamme aux JO 2024 en actant sa candidature auprès du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 pour accueillir la flamme, le Département des Deux-Sèvres entend donc s’emparer de l’événement pour vivre et vibrer au rythme des JO durant une année.

Se réunir autour des valeurs de l’olympisme

Cette réunion avec le “patron des JOP24”” a officialisé la participation des Deux-Sèvres au relais de la flamme. L’objectif est de faire participer l’ensemble de la population française à l’effervescence des JO 2024.

Le relais de la flamme dans notre pays, c’est une fois tous les cent ans. C’est un moment unique qui va permettre à des millions de Français de vivre un avant-goût de nos Jeux. Département déjà très impliqué dans le projet Paris 2024, notamment dans le cadre du label « Terre de Jeux 2024 », le département des Deux-Sèvres rejoint aujourd’hui l’aventure du relais ! « , a déclaré Tony Estanguet.

Un objectif fixé par Tony Estanguet qui a pour ambition de proposer un nouveau modèle de Jeux pour les rendre plus accessibles au plus grand nombre et permettre à chacun de s’épanouir grâce au pouvoir unique du sport.

Nous avons hâte de collaborer ensemble pour construire un parcours qui mette en valeur le territoire et associe le plus grand nombre d’habitants du département à la célébration des Jeux », a déclaré le triple champion d’Europe.

L’organisation est donc exceptionnelle pour cette édition. La flamme va passer dans près de 60 départements pendant deux mois.

C’est aussi l’occasion de faire profiter les territoires ruraux de cette grande fête. Tous les Français ne peuvent pas se payer un déplacement pour aller voir un événement de ce type, ça sera donc une manière de les faire participer », a précisé la présidente des Deux-Sèvres.

Depuis cette annonce, les Deux-Sèvres peuvent animer leur territoire dès aujourd’hui avec des actions et des animations avant le passage de la flamme dont la date sera annoncée en fin d’année.

Il y aura une grande journée consacrée au passage de la flamme du nord au sud du département avec des villes où il y aura le relais de la flamme. On a entre 5 et 10 villes relais qui vont être choisies par le comité.« , s’est réjouit Coralie Dénoues.

Mais cette annonce historique ne s’arrête pas au passage de la flamme. D’autres événements vont permettre à tous les deux-sévriens de pouvoir suivre la compétition à travers des fans zones par exemple.

C’est une chance pour notre territoire et pour ses habitants. Avec les scolaires, les associations, et tous les Deux-Sévriens, nous célébrerons les valeurs de l’olympisme : l’excellence, l’amitié et le respect ”, conclut Coralie Dénoues.

L’intégration du label « Terre de Jeux 2024 » implique également de développer des actions pour attiser la flamme de l’émotion autour de ce rendez-vous, notamment en créant une zone de retransmission des compétitions et de favoriser la pratique du sport au quotidien en milieu scolaire et dans l’espace public.


Publicités


article, Sport, Vie des communes