Niort. En Deux-Sèvres, le Département fait de l’insertion professionnelle son nouveau cheval de bataille

Lors de son dernier Conseil départemental, les Deux-Sèvres ont concentré leurs forces sur l’insertion professionnelle. Un nouveau cheval de bataille qui va permettre aux entreprises et aux associations de recruter ?

A quelques semaines de la rentrée de septembre, les Deux-Sèvres accélèrent sur le volet de l’insertion professionnelle. (©AdobeStock/Illustration)

29 000. C’est l’enveloppe en euros votée lors de la dernière commission permanente du Conseil départemental des Deux-Sèvres en faveur des entreprises d’insertion.

Ces dernières emploient des personnes allocataires du RSA en contrat d’insertion et s’engagent à mettre en place un accompagnement socioprofessionnel pour ces salariés.

Aujourd’hui, la SARL EIVE (espaces verts) implantée à Niort et l’association ENVIE 2E (recyclage de déchets) implantée à Azay-le-Brûlé sont destinataires de ce soutien financier.

D’autres vont également en bénéficier comme l’association ENVIE Deux-Sèvres, implantée à Azay-le-Brûlé, les Ateliers du Bocage (collecte et tri de matériaux bureautiques et électroniques) implanté à Cerizay et l’association TRIO Emmaüs (recyclage textile) implanté à Niort.

Au total, ces acteurs de l’économie deux-sévrienne ont employé, en 2021, 94 allocataires du RSA. Cet apport pourrait donc ajouter de l’attractivité supplémentaire aux entrepreneurs et leur montrer une voie toute tracée à l’avenir.

Baisse du chômage en Deux-Sèvres

Cette annonce n’arrive pas par hasard et s’imbrique parfaitement avec les résultats du dernier trimestre 2022 sur le chômage. Les Deux-Sèvres ont également une baisse du nombre de demandeurs d’emploi pour le deuxième trimestre.

Au total, 2 000 personnes de moins sont inscrites sur les listes de Pôle Emploi par rapport à l’an dernier. Cela représente une baisse de 2,9 % sur les catégories A,B et C. Ces chiffres sont encourageants pour le département et la tendance continue d’être à la baisse.

Par rapport à l’an dernier, le nombre de personnes comptabilisées en catégorie A dans les Deux-Sèvres est passé de 11 770 à 13 940. Une belle prouesse qui souligne l’engagement du Département dans cette volonté de faire perdure les emplois et de donner de l’attractivité à son territoire.


Publicités


article, Economie, Niort, Vie des communes