Marsilly. Arthur Petit-Dubousquet, 9 ans, la nouvelle étoile montante du golf de la Prée – La Rochelle

Arthur Petit-Dubousquet, licencié à l’école de golf de Marsilly enchaîne les performances qui pourraient l’amener dans le futur à tutoyer les étoiles. Portrait.

Golf de la Prée à Marsilly. Fabrice Cornic, Arthur et son père Yves. ©Yannick Picard
Golf de la Prée de Marsilly. Fabrice Cornic, Arthur et son père Yves. (©Yannick Picard)

Son talent est inversement proportionnel à sa taille. Depuis l’âge de 2 ans, Arthur Petit-Dubousquet ne se déplace que rarement sans un club de golf à la main. Somme toute normal, lorsque son père Yves, est un des trois joueurs professionnels et enseignants du golf de la Prée La Rochelle à Marsilly.

Mais ce 24 et 25 août dernier le minot des Petit-Dubousquet a placé la barre très haute lors du championnat U10 qui s’est déroulé à Saint-Emilion. « Ce qu’il a fait est purement et simplement monstrueux », n’en revient pas Fabrice Cornic un des autres pros de la Prée qui a pris le jeune Arthur sous son aile.

Grand prix de Périgueux

Lors de cette fameuse compétition, qu’il a remportée, Arthur a joué deux coups en dessous du part de ce parcours de 9 trous. Son index est passé de 11,7 à 9,8. En 2020 juste avant d’intégrer l’école du golf de la Prée, Arthur n’avait pas encore d’index. Ce qui ne l’avait pas empêché de prendre la troisième place de cette même épreuve.

Dans les jours prochains le jeune prodige marsellois disputera, dans la catégorie des U12, le grand prix de Périgueux. Une épreuve qui se jouera cette fois sur un parcours de 18 trous. Ce qui n’affole visiblement pas ni son père ni son entraîneur, « ici à la Prée Arthur joue le 18 trous à 3 au-dessus du part qui est à 72 coups ».

Tous les espoirs sont permis pour le protégé de Fabrice Cornic qui n’hésite pas une seule seconde à faire le parallèle avec Yves, le père du minot, « c’est moi qui l’ai formé à l’école de golf de la Prée. À 14 ans il avait un index de 14, alors je te laisse imaginer pour son fiston et ses 9,8 à 9 ans ».

Une dizaine d’heure par jour sur le golf

Pour autant pas de pression particulière, « Arthur doit prendre le temps de prendre ses repères ». Malgré tout, la jeune pousse enchaîne les heures sur les greens et les fairways. « Pendant les vacances, Arthur passe 6 jours sur 7 sur le golf. Il y reste à chaque fois une dizaine d’heures », confie Yves Petit-Dubousquet.

Tout comme les autres enfants de son âge, Arthur va faire sa rentrée en classe de CM1 à Marsilly. Puis quelques jours plus tard à celle du golf de la Prée qu’il a en quelque sorte considéré comme son cahier de vacances cet été.

Selon son père le jeune champion réussit dans tout ce qu’il touche avec un esprit de compétiteur des plus affûté. Arthur voit son avenir tout tracé, « je veux devenir champion de golf ». Aujourd’hui le minot en pince pour plusieurs ténors du circuit mondial dont l’américain Alexander Spieth.

Portes ouvertes

À noter que l’école de golf de Marsilly fera deux opérations portes ouvertes : le samedi 3 septembre de 10 à 12h30 et de 15h30 à 17h30, ainsi que le mercredi  7 septembre de 14 à 17 heures. Durant ces deux jours, les trois professionnels de La Prée, Yves-Petit Dubousquet, Thomas Rouyer et Fabrice Cornic présenteront gracieusement les rudiments de ce sport aux plus jeunes. « Notre école accueille les jeunes à partir de 6 ans et jusqu’à 18 ans », conclut Jean-Marie Gartner le responsable depuis un an de l’école de golf de la Prée.


Publicités


article, Marsilly, Société, Vie des communes