Marans. Balades en Mustang, le Lions Club de l’Aunis roule pour les enfants

Ce dimanche 10 juillet, le Lions Club de l’Aunis organise pour la première fois une grande manifestation, à Marans, au profit des enfants afin de leur permettre de les emmener en vacances.

Le Lions Club proposera le 10 juillet prochain des balades dans des Mustangs comme celle-ci. (©AdobeStock / Illustration)

Des balades en voitures anciennes et en Mustang, c’est une première pour le Lions Club de l’Aunis. Ce dimanche 10 juillet, sur la place du champ de foire de Marans, la présidente Mauricette Maingot et les membres de l’association Lions Club organisent un événement inédit.

Mini brocante, vente d’affiche ou encore vente d’affiche et de livre, l’ensemble de l’argent récolté servira a emmené en vacances des enfants issues du territoire de l’Aunis. « Chaque année, on permet toujours à 3 ou 4 enfants des communes de partir en vacances », indique Mauricette Maingot.

Une quinzaine de voitures

Au total, entre 10 et 15 voitures seront à disposition des visiteurs pour faire une balade dans les alentours. Mustang, Jeep ou autres véhicules anciens, à vous de choisir. Une promenade au tarif de 5 euros au profit des enfants.

« Toutes les propriétaires de voitures anciennes voulant nous aider et soutenir notre cause sont invitées à venir agrandir le stand des balades en voiture ». Mauricette Maingot. 

Brocante, vente d’affiches et de livres

Mais ce n’est pas tout. Le Lions Club de l’Aunis organise également une mini brocante. « Tous les membres et amis du Lions ont vidé leur placard et leur grenier pour mettre leur objet à la vente ». Autre vente lors de cet événement, celles d’affiches.

« Un monsieur nous a fait don de 3 000 affiches. Différentes tailles sont vendues. Les grandes sont à 10 euros et les demi-formats à 5 euros ».

Enfin, durant le confinement, le Lions Club a recueilli la parole des personnes âgées dans les Ehpad pour en éditer un livre baptisé « Brin de causette ». Ce dernier est également en vente à 20 euros.

Cette première édition est une expérimentation pour le Lions Club. Mais, Mauricette Maingot n’exclut pas, en cas de succès, de réitérer une seconde édition l’an prochain et de s’agrandir.


Publicités


article, Marans, Société, Vie des communes