Les incendies en Gironde dégagent une odeur de fumées jusqu’en Charente-Maritime et Deux-Sèvres

Le SDIS17, les pompiers des Deux-Sèvres ainsi que l’ARS alertent sur les odeurs de brûlée et les fumées en provenance des incendies de la Gironde. En effet, les autorités appellent à la plus grande précaution, notamment chez les personnes en difficultés respiratoires.

Les fumées et les odeurs de brûlées proviennent des incendies en cours en Gironde. (©SDIS17).

Les pompiers de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres affirment que les odeurs de fumées proviennent des incendies actuellement en cours. Et pour cause, le département de la Gironde est actuellement frappé par deux incendies qui ont brûlé à cette heure près de 17 000 hectares de forêt.

De nombreux questionnements portent actuellement sur la présence de fumées issues de ces incendies dont un nuage et des odeurs de bois brûlés sont perceptibles, en fonction de la direction des vents, au-delà du département voire de la région.

Un ciel particulièrement voilé

Ce mardi (19 juillet) matin, les Deux-Sévriens ont pu observer un ciel chargé et gris au-dessus de leur tête. Parfois, avec une odeur de brulé dans l’air. Les pompiers du SDIS 79 ont tenu à rassurer l’ensemble de la population sur leur compte Facebook concernant ce phénomène.

Vous êtes nombreux à nous appeler ce matin pour une forte odeur de brûlé. Avec le vent qui a tourné, le nuage de fumées des incendies de Gironde traverse le Département des Deux-Sèvres, ce qui explique cette odeur et la couleur du ciel ». SDIS 79.

Des odeurs qui proviennent effectivement des incendies émanant de la Gironde. Les sapeurs-pompiers de la Charente-Maritime l’affirment eux aussi.

Des odeurs de fumées sont actuellement ressenties dans le département. Les odeurs viennent des feux de la Gironde. Nous recevons de nombreux appels de votre part. Merci de ne pas encombrer les lignes de secours et d’appeler le 18/112 qu’en cas de feux/fumées visibles ». SDIS17.

Que ce soit en Charente-Maritime ou en Deux-Sèvres, les SDIS des deux départements ont demandé aux habitants de ne pas encombrer les lignes de secours pour cette raison.

L’ARS sonne l’alerte

L’agence Régionale de Santé de la Nouvelle-Aquitaine est également montée au créneau. Elle conseille aux populations, « dans les zones les plus éloignées où parviennent les fumées des feux de forêt », de limiter le temps passé en extérieur pour éviter toutes irritations.

Autres recommandations : restreindre les activités physiques intenses en extérieur et surveiller de près les personnes à risques.

Toutefois, l’ARS, affirme que « la qualité de l’air dans les départements concernés fait l’objet d’un suivi régulier, qui permet d’évaluer notamment les effets de l’exposition éventuelle aux particules irritantes qui s’en dégagent ».

Elle émet, en revanche, une vigilance particulière concernant les personnes à risques. Autrement dit celles ayant des antécédents respirations de type asthmes, insuffisance respiratoire chronique ou autres pathologies respiratoires, ainsi que les personnes présentant une insuffisance cardiaque, pour lesquelles les effets irritants des fumées peuvent aggraver leur pathologie.


Publicités


article, La Rochelle, Société, Vie des communes