Législatives 2022 : ils sont 4 pour une place de candidat LREM ou apparenté sur la 2ème circo de Charente-Maritime

En Charente-Maritime pour les législatives, deux femmes et deux hommes sont en lice pour une candidature LREM ou apparentée sur la 2ème circonscription. La désignation officielle devrait intervenir après le second tour de l’élection présidentielle.

Quatre postulants LREM ou apparentés pour une seule place de candidat aux législatuives sur la 2eme circonscription de Charente-Maritime. ©DR
Sélim Denoyelle, Anne-Laure Babault, Nelly Fesseau et François Vendittozzi candidats à la candidature LREM pour les législatives 2022. (©DR)

Alors que le premier tour de l’élection présidentielle se déroulera le 10 avril prochain, les candidats aux législatives 2022 commencent à sortir du bois.

Et depuis quelques semaines on se demandait si des candidats LREM ou apparentés se positionneraient sur la 2ème circonscription de Charente-Maritime. Il semble que les choses bougent enfin.

Selon nos informations, le candidat devrait être révélé après le deuxième tour de l’élection présidentielle. A ce jour, les candidats à la candidature sont Anne-Laure Babault, Nelly Fesseau, François Vendittozzi et Selim Denoyelle, pour ce dernier sa participation reste encore à confirmer.

Quarante jours seulement

Mais pour l’heureux ou l’heureuse élu(e) désigné(e) il ne restera qu’une quarantaine de jours pour faire campagne et faire la différence avec ses concurrents qui, pour la plupart, (Les Verts, LR, RN et LFI) sont déjà en ordre de bataille. « Un délai très court », regrette déjà Jean-Pierre Servant conseiller départemental et maire de La Ronde dont le nom circulait dans les couloirs pour endosser le costume de suppléant. « J’ai refusé », nous a-t-il indiqué par téléphone.

Deux candidats (re)connus, deux beaucoup moins

Deux postulants sont plus connus des charentais-maritimes de la seconde circo, Anne-Laure Babault (Conseillère déléguée LREM à Salles sur mer) et François Vendittozzi (maire de Villedoux et Vice président de la Cdc Aunis Atlantique compatible Macron puisque encarté « Horizons Le parti », le parti d’Edouard Philippe, l’ancien première ministre et maire du Havre.

Pour les deux autres, le Rochelais Sélim Denoyelle est délégué régional de « Territoires de progrès » (Majorité présidentielle) et Nelly Fesseau (« la parachutée » selon ces détracteurs) est socialiste, ancienne énarque, aujourd’hui inspectrice générale de l’éducation, du sport et de la recherche au Ministère de l’éducation. (habite à Rochefort selon son profil Linkedin)

Les élections législatives se dérouleront les 12 et 19 juin prochains.

Publicités

Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Politique, Vie des communes