Le moustique tigre sous haute surveillance à partir du 1er mai en Charente-Maritime et dans la région

L’ARS de Nouvelle Aquitaine lance son opération de surveillance et de lutte contre le moustique tigre à partir du 1er mai et jusqu’au 31 octobre prochain.

cadavre_de_moustiquetigre ©ARS Nouvelle-Aquitaine
La campagne de sensibilisation et de lutte contre le moustique tigre débute le 1er mai en Nouvelle Aquitaine. (©ARS Nouvelle-Aquitaine).

Comme à chaque printemps, le moustique tigre et son potentiel cortège de maladies, Dengue, Chikungunya et Zika refont surface dans tous les départements de la Nouvelle-Aquitaine à l’exception de la Creuse.

C’est pourquoi l’Agence Régionale de Santé lancera une campagne de sensibilisation pour lutter contre l’invasion à partir du 1er mai prochain. Une prolifération du moustique qui a déjà envahi 566 communes de la région (13%). « 74 communes ont été colonisées en un an », précise l’ARS de Nouvelle-Aquitaine.

Le moustique tigre n’est pas en soi à la source d’une maladie, il en est le vecteur. S’il pique une personne infectée il peut transmettre la maladie à une autre personne.

Selon l’Agence, aucun cas autochtone n’a été recensé dans la région. Seuls des cas importés par des voyageurs ont été signalés. « En 2020, malgré le ralentissement du trafic aérien, 61 cas importés de Dengue ont été signalés et investigués en Nouvelle-Aquitaine », déclare l’ARS.

L’affaire de tous

L’Agence Régionale de Santé met à disposition des fiches pratiques pour limiter la prolifération des moustiques tigre chez les particuliers. Avec 200 œufs par ponte, le moustique tigre est l’affaire de tous.

« Les citoyens peuvent contribuer à la connaissance de l’implantation de ce moustique vecteur en signalant sa présence sur www.signalement-moustique.fr ».

La surveillance par l’ARS se poursuivra jusqu’au 31 octobre prochain.

checklistmoustique

Retrouvez toutes les recommandations à l’attention des voyageurssur le site de l’ARS.

Par Ludovic Sarrazin.

Publicités

Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Santé, Vie des communes