Le festival Franco-canadien, Transe Atlantique débarque à Saintes pour sa première édition

Pour la première fois, Saintes va accueillir la toute première édition du Transe Atlantique. Un festival musical franco-canadien qui se déroulera du 25 au 27 août prochain.

Le fil de Mathieu Chedid, Joseph Chedid sera l’une des têtes d’affiche de la première édition du Transe Atlantique. (©Maxime Fraudeau).

Ils sont douze artistes pour cette première programmation du Transe Festival qui aura lieu à Saintes, du 25 au 27 août prochain. Ce festival franco-canadien, québécois même veut faire le lien entre les deux territoires.

Saintaise de naissance, Raphaëlle Chovin, directrice du festival est à l’initiative de ce projet. L’occasion pour elle de faire un clin d’œil entre Saintonge et Québec. « Il faut savoir que la Charente-Maritime et Saintes ont une histoire forte avec le Québec. Ce sont les Saintongeais qui ont peuplé ce territoire le Québec à sa découverte. »

Une grande fête franco-québécoise

Musique, concert, village ou encore épicerie et artisanat québécois, la ville outre atlantique sera à l’honneur lors de ce festival.

« On veut être une vitrine non seulement pour la Charente-Maritime, mais également pour le Québec ». Le Transe Atlantique est une plateforme et un pont entre nos deux territoires ».

Et cela se ressent dans la programmation. Elle est à 50% française et 50% québécoise. Parmi les artistes, on retrouve Étienne Coppée, Safia Nolin ou encore Joseph Chedid pour ne citer qu’eux.

Accessible pour tous

Si l’ensemble des festivités en journée est entièrement gratuit, les concerts du soir seront quant à eux payants. Toutefois, Raphaëlle Chovin a tenu à ce que les prix restent abordables.

« L’objectif : c’est la culture pour tous. Le tarif est de 40 euros pour les trois soirs. En sachant que les artistes se représentent sur scène pendant plus d’une heure, voir 1h30 pour certains. Il y aura 4 artistes par soir ». Raphaëlle Chovin.

D’autres formules sont possibles. Il faut compter 17 euros, « comme le chiffre du département de la Charente-Maritime », sourit la directrice, pour les deux premiers soirs. Et 22 euros, « comme le chiffre de l’année de la première édition », pour le dernier soir.

Si la capacité d’accueil du festival est de 1 500 personnes, Raphaëlle ne pense pas dépasser la jauge.

Déjà une 2e édition ?

La directrice navigue à vue quant à l’affluence que ce festival va générer. En revanche, elle espère que cette première édition rencontre le succès escompté. Car la directrice planche déjà pour la 2e édition du Transe Festival.

« Nous travaillons déjà sur l’édition 2023, car la programmation des artistes venant du Québec prend du temps. Mais, je peux d’ores et déjà vous annoncer que Cœur de Pirate sera présente ».

Une programmation avec un peu plus d’artistes connues est prévue. Toujours dans le but de mettre en valeur et en lumière le Québec et la Charente-Maritime.

Billetterie ici 

Publicités


article, Loisirs - Culture, Saintes, Vie des communes