Le Covid-19 passe la barre symbolique des 1000 cas pour 100 000 habitants en Charente-Maritime

En Charente-Maritime, le nombre de contaminations continue de progresser. Le Covid-19 gagne petit à petit du terrain. En quelques jours, le taux d’incidence a augmenté de près de 30 %.

Le virus circule toujours énormément à La Rochelle. (©Photo d’illustration Adobe Stock)

1355. Voilà le nombre de cas déclarés actuellement en Charente-Maritime sur 100 000 habitants. La semaine dernière, le taux d’incidence avait déjà presque triplé en à peine 7 jours passant ainsi la barre symbolique des 1 000 cas. La série continue doucement, mais sûrement.

Alors, se dirige-t-on vers une 7e vague de l’épidémie de la Covid-19 ? Alors que le gouvernement invite les Français à la responsabilité et a à nouveau respecté les gestes barrières ainsi que le port du masque dans les transports.

Un rebond épidémique maîtrisé ?

Comme si la sécheresse et les fortes chaleurs n’étaient pas suffisantes, le Covid-19 revient pointer le bout de son nez en Charente-Maritime. Si la situation est encore sous contrôle, de nombreux vacanciers se prémunissent tout de même d’une éventuelle contamination avant de partir en voyage.

Les files d’attente devant les pharmacies et les centres de dépistage – dont on avait presque oublié qu’ils étaient encore ouverts – s’allongent au fil des jours, en ce début de haute saison touristique.

Il faut dire que presque tous les indicateurs sont en surchauffe en ce moment. Le taux d’incidence, soit le nombre de cas positifs pour 100.000 habitants, a largement passé la barre des 1 000 cas et le taux de positivité s’établit à 42,9 %, soit 10 % de plus par rapport à la semaine dernière.

Le préfet Nicolas Basselier et le directeur départemental de l’ARS ont d’ailleurs tirer la sonnette d’alarme. Pas de contraintes particulières comme le retour du masque obligatoire, en revanche, les deux hommes ont fait appel à la responsabilité de chacun face au rebond épidémique.

Grâce aux gestes barrières, la préfecture souhaite ralentir la progression du virus et donner un peu de répit aux hôpitaux qui sont au bord de la rupture.

Dans le département, la situation est encore sous contrôle, toutefois, le nombre d’hospitalisations augmente (153) et les patients admis en soins critique sont également de plus en plus nombreux (5). Bonne nouvelle donc. Si l’épidémie repart fort, les services hospitaliers semblent avoir encore la tête hors de l’eau.

Pour information, le site Santé.fr répertorie tous les lieux de dépistage en Charente-Maritime. 130 pharmacies figurent sur la liste, ainsi que 412 professionnels de santé (infirmiers, kinés) et 34 centres, du Bois-Plage à la salle des fêtes de Jonzac, en passant par le gymnase d’Arvert et le Centre des Bénédictines de Saint-Jean-d’Angély.


Publicités


article, La Rochelle, Santé, Vie des communes