L’ancien premier ministre Jean Castex s’assoit dans le fauteuil de la présidence de la Fondation Agir Contre l’Exclusion

Après Jean-Marc Borello, c’est au tour de Jean Castex, l’ancien locataire de Matignon, de prendre la place de président de la FACE, la Fondation Agir Contre l’Exclusion.

Jean Castex
Jean Castex lors de a présentation du plan de résilience économique et sociale en mars 2022. (©DR)

Lors de son Conseil d’administration qui s’est déroulé le mercredi 27 juillet, les membres ont décidé de confier la présidence de la Fondation à Jean Castex, l’ancien premier ministre qui a quitté Matignon le 16 mai dernier. « Son parcours remarquable, son expérience des plus hautes fonctions et son attachement à l’intérêt général représentent des atouts majeurs », selon un communiqué de la FACE.

Je remercie Jean-Marc BORELLO et les membres du Conseil d’administration pour leur confiance. Je suis très heureux de mettre mon engagement pour l’inclusion et l’égalité dans tous les territoires au service de la Fondation FACE. Nos clubs, nos fondations abritées et nos partenaires actuels et futurs trouveront en moi un infatigable promoteur de leurs actions au quotidien » a déclaré Jean Castex.

Jean Castex devrait rencontrer l’ensemble des acteurs de la Fondation dès le mois de septembre prochain.

Créée en 1993, la Fondation Agir Contre l’Exclusion est à l’initiative de la maire de Lille et ancienne ministre du Travail, Martine Aubry et treize grands groupes économiques français (Axa, Casino, Club Méd, Danone, Darty, Fimalac, Havas Worldwide, La Lyonnaise des Eaux, LCL, Pechiney, Ratp, Renault et Sodexo). « FACE et sa communauté déploient des actions concrètes et pérennes qui visent à répondre à la diversité des besoins rencontrés par leurs bénéficiaires afin de favoriser l’égalité des chances, l’accès aux droits, aux biens et aux services essentiels, rompre l’isolement et la précarité, casser la spirale des inégalités scolaires.« 

Publicités


article, Politique, Vie des communes