La Ville de Surgères se met à l’eau recyclée et limite son utilisation

Sècheresse oblige, les services municipaux de la Ville de Surgères limitent l’utilisation de l’eau et arrosent en réutilisant l’eau issue des entreprises locales.

Arrosage jardin public Adobe Stock Illustration
La Ville de Surgères limite l’utilisation de l’eau pour ses espaces verts. (©Adobe Stock Illustration).

Les faibles pluies qui tombent depuis ce mardi 16 août sont encore insuffisantes pour pouvoir utiliser l’eau de façon normale. Et depuis la réunion de la cellule de vigilance sècheresse qui a eu lieu le 10 août dernier et les dernières restrictions ordonnées par le Préfet de la Charente-Maritime, Nicolas Basselier, la Ville de Surgères a décidé de se serrer la ceinture. En tous les cas concernant l’usage de l’eau.

Une eau de récupération industrielle

Fini donc l’arrosage automatique des pelouses et plus généralement des espaces verts de la commune. Les services de la ville se contentent maintenant d’arroser « les jeunes arbres, des plantes en pots et quelques massifs fleuris », indique la commune.

Et l’eau utilisée provient de « l’eau de récupération industrielle issue d’entreprises locales », souligne la ville sans pour autant les nommer. « Ces mesures s’inscrivent dans un souci d’une utilisation raisonnée et responsable de la ressource eau et dans la continuité du processus de transition écologique voulue par la commune ».


Publicités


article, Ecologie Environnement, Surgères, Vie des communes