La Rochelle : vainqueur de Rueil, le Stade Rochelais Basket se paye la demi-finale de Nationale 1

Dans la salle Gaston Neveur survoltée, le Stade Rochelais Basket décroche sa qualification pour les demi-finales de NM1 en battant Rueil, 68-56.

Les Rochelais peuvent avoir le sourire, en battant Rueil, ils se qualifient pour les demi-finales de NM1 comme leur homologue rugbymen en coupe d’Europe. (©Corentin Cousin).

Le RAC et ses deux victoires en saison régulière ne sont plus qu’un mauvais souvenir pour La Rochelle. Les maritimes disposent de Rueil, 68-56, dans ce match retour des quarts de finale de play-offs de NM1.

Solide collectivement, les Jaune et Noir ont une nouvelle fois pu compter sur un Gaëtan Clerc meilleur marqueur de son équipe avec 18 points, mais aussi un Keith Wright (14 pts) et un Franck Seguela (10 pts) en feu.

Au coude à coude

Début difficile dans ce premier quart, les Rochelais sont rapidement menés par Rueil. La faute à l’adresse qui fuit La Rochelle pour le moment et qui peine à trouver le bon rythme. 9-17, puis 12-19 et enfin 16-21, les Jaune et Noir accumulent un retard de 5 points après 10 minutes de jeu.

Les hommes de François Sence doivent être plus incisif et ils l’ont bien compris à l’image de Seguela qui provoque dans la raquette des l’entame de ce second acte. Seguela, encore lui donne le ton et montre la voie en attaque. Résultat, Rupella revient à 2 longueurs et passe même devant après moins de 3 minutes dans ce 2e quart. Le RAC veut casser la dynamique et prend un temps mort. Mais le Stade Rochelais Basket se bat comme un chien sur chaque ballon et enflamme la salle Gaston Neveur qui n’attendais que cela.

Les deux équipes ont monté le curseur de l’intensité de part et d’autre du parquet. Un mano à mano s’engage entre rochelais et rueillois qui se reflète au tableau d’affichage puisque Rupella et le RAC se partent dos à dos à la pause. 37 partout.

Ne pas avoir de regret

L’intensité n’est clairement pas redescendue et la lutte est acharnée. Si La Rochelle prend un léger avantage à la moitié de ce 3e quart, 49-42 cela reste fragile. La RAC est un peu en panne d’essence et les Rochelais prennent le jeu à leur compte que ce soit offensivement ou défensivement.

Dudit croque un ballon à trois alors qu’il y aura pu faire un passe pour Wright, explication de texte entre les deux hommes. La Rochelle ne doit pas se reposer sur son maigre avantage, car Rueil, même mené est toujours en vie. Le Stade Rochelais mène de 10 points 53-43 sur un buzzer de l’inusable Gaëtan Clerc.

Discret jusque  là, le capitaine Arnauld Thinon sort de sa boîte et sors un shoot extérieur stratosphérique pour laisser Rueil à dix longueurs dans ce dernier quart. 58-48. Money-time, 61-54 et 6 points en faveur de La Rochelle. Gaston Neveur est chaud bouillant comme rarement. 1’15 minutes de la sirène et les Rochelais sont toujours devant de 9 points. Le public l’a bien compris, le parquet rochelais commence à sentir une bonne odeur de demi. Victoire finale 68-56.

Le Stade Rochelais affrontera Caen en demi-finale, victorieux 2 matches à 0 de Poitiers. La Rochelle ira d’abord sur le parquet du CBC avant de les recevoir pour le match retour.

La réaction

Gaëtan Clerc – Stade Rochelais

C’est un quart de finale donc on savait que ça allait être dur. On a réussi à monter en intensité tout au long du match. C’est incroyable ce qu’il se passe cette saison. Je ne sais pas où l’on va s’arrêter, j’espère le plus loin possible. Il y a une entente entre nous vraiment super. On prend les matchs les uns après les autres, on jouera contre Caen, Poitiers est sortie donc on va aller au CBC pour recevoir ensuite. C’est un plaisir de jouer avec une salle comme celle-ci. Les supporters sont énormes, ils donnent une force incroyable lorsqu’ils poussent ». 


Publicités


article, Basket, La Rochelle, Sport, Vie des communes