La Rochelle. Trois jeunes féminines décrochent le titre de championne de France de gymnastique

Lors des Championnats de France par équipe, le 27 mai dernier, les filles de la catégorie 12-15 ans décrochent le titre national. Les garçons (10-15 ans) terminent eux à une très belle 3e place pour le club La Rochelaise & Fraternelle Réunies.

Tanais (sur la poutre), Keanne et Louise championne de France par équipe compte bien défendre leur titre l’an prochain. (©Corentin Cousin).

À Cognac, le 27 mai dernier, s’est déroulé le premier Championnat de France de la saison. Une compétition par équipe chez les jeunes en catégorie 12-15 ans pour les filles et en catégorie 10-15 ans pour les garçons. Et le club de gymnastique de La Rochelle  » La Rochelaise & Fraternelle Réunies » a raflé la mise.

L’équipe féminine composée de Louise Desaunay et des sœurs Tanais et Kéanne Dupouy sont devenues championnes de France. Une première pour elle.

C’est une grande fierté pour le club, on n’était que trois donc, oui, on est contente d’avoir réussi à remporter ce titre ».

Décomplexée

Sur une équipe potentiellement de 5, elle n’était que 3. Et justement, seules les trois meilleures notes comptent. Alors il fallait faire une compétition parfaite. Elles sont passées sur 4 agrès différents.

On a commencé avec le saut, puis les barres, la poutre et enfin le sol ».

Les filles se sont entraînées dures tout au long de la saison à hauteur de 13h30 par semaine. Mais chacune de ces gymnastes à son agrès de prédilection.

Moi je préfère les barres et le sol (Tanais). De mon côté, c’est plutôt la poutre. Même si parfois ça fait un peu peur, mais j’aime bien la difficulté de l’agrès (Keanne). Pour moi, c’est le saut et la poutre. Même si la poutre je ne me sens pas toujours à l’aise, j’aime les sensations que cela procure lorsque j’évolue sur cet agrès (Louise) ».

Pour leur coach, Marion Lamarque, ce titre est avant tout du bonus. L’objectif était d’y aller sans pression. Décomplexée, c’est peut-être ce qui a fait la différence.

On était une équipe de trois pour trois donc la tâche n’était pas facile. On devait faire le match parfait, mais on est arrivée avec l’idée de surtout se faire plaisir. C’était le crédo de cette compet ». Marion Lamarque.

Un podium inattendu

Mais les filles n’ont pas été les seules à performer lors de ces championnats de France. Les garçons aussi ont décroché un podium. Ils finissent 3e. Une place inespérée pour eux.

On ne s’attendait pas à ce podium donc on est heureux. C’est une fierté d’avoir cette médaille qui récompense notre travail. On a profité du moment, car c’était la première fois certain ». Simon – Basile et Axel.

Contrairement aux filles qui avaient 4 agrès, les garçons eux sont passés sur 6 agrès différents. Et ce sont des petits détails qui n’ont pas permis aux gymnastes rochelais de viser plus haut.

On avait le sol, le saut, le cheval d’arçon, les anneaux, les barres fixes et les barres parallèles. Ce sont surtout les fautes de jambes et de tenue qui nous ont handicapés ». Titouan.

Pour leur entraîneur, Sylvain Bloux, l’objectif était le même que pour les filles : se faire plaisir. Ce podium, c’est la cerise sur le gâteau.

Le bilan est très satisfaisant. L’objectif était d’y aller sans pression et de prendre du plaisir. Ils m’ont fait un superbe cadeau, mais j’avais secrètement un espoir quand même, car on travaille toute l’année pour cela ». Sylvain Bloux.

Si ce n’est pas le premier titre de champion de France du club rochelais, par équipe cependant et dans ces deux catégories, c’est inédit. De quoi remplir une armoire à trophée déjà bien garnie.

Voir le reportage. 


Publicités


La Rochelle, Sport, Vie des communes