La Rochelle. Top14. Un sentiment de revanche contre Toulouse pour une finale avant l’heure

Malgré sa dernière victoire face à Lyon, le Stade Rochelais se déplace, ce samedi 11 juin sur la pelouse du Stade Toulousain pour le premier match de barrage de Top14. Une rencontre qui a déjà des allures de finales.

Cet article est également composé des vidéos de la conférence de presse d’avant match à voir en fin de page.

Laissé au repos face à Lyon, Jérémy Sinzelle est de retour face à Toulouse pour former la paire de centres avec Jonathan Danty. (©Corentin Cousin).

Stade Rochelais, Stade Toulousain, l’affiche commence à devenir un classique du rugby français. Les deux meilleurs ennemis du Top14 s’affrontent pour le match de barrage du Championnat de France qui aura lieu sur la pelouse d’Ernest Wallon, ce samedi 11 juin.

Un match couperet ou l’une des deux équipes partira prématurément en vacances et dira donc adieu à ce Bouclier de Brennus tant convoité.

Comme on se retrouve

Entre Rochelais et Toulousains, la dynamique des confrontations entre les deux équipes tourne à l’avantage des Rouge et Noir. En effet, sur les 10 derniers face-à-face, les hommes d’Ugo Mola se sont imposés à 9 reprises. Et le centre rochelais Jérémy Sinzelle en est conscient.

« Il faut être honnête, on fait un vrai complexe lorsque l’on joue contre Toulouse. C’est à nous de garder la bonne dynamique que l’on a et de venir décomplexer ». Jérémy Sinzelle.

Mais, la donne a changé, le Stade Rochelais est devenu champion d’Europe entre temps. Toutefois, Jérémy affirme que rien n’a changé dans la préparation. « C’est peut-être mentalement que c’est différent. On va arriver avec plus de confiance ».

Et La Rochelle compte bien sur ses forces en présence pour déstabiliser le roc toulousain. Laissés au repos face à Lyon, Grégory Alldritt et Jérémy Sinzelle sont de retour dans le rang des maritimes. Du côté des absents, deux joueurs notables. Tawera Kerr-Barlow, blessé à la main, est encore trop juste. Son retour est prévu pour une potentielle demi-finale en cas de victoire des Jaune et Noir. Et c’est également un peu trop tôt pour Victor Vito qui ne disputera pas cette rencontre.

En revanche, Matthias Haddad est opération tout comme Thomas Berjon qui devrait suppléer le poste de Tawera. Dillyn Leyds, laissé au repos contre le LOU est aussi disponible et devrait faire partie des titulaires. Pour le reste des 23, le groupe devrait ressembler à celui du Leinster.

Similaire au Leinster

Ce n’est pas un secret, ce match sera âpre, dur et la moindre erreur va se payer cash.

Techniquement défensivement, c’est un peu pareil que face au Leinster. C’était le XV d’Irlande. Face au Stade Toulousain, c’est un peu le XV de France que l’on va affronter. On sait qu’ils sont encore plus durs que le Leinster ». Jérémy Sinzelle.

L’objectif pour le Stade Rochelais : être pragmatique. Et pour rivaliser contre les toulousains, La Rochelle va devoir être fidèle à son système et son plan de jeu tout en gardant la vitesse de son jeu.

Il va falloir sortir un match parfait. Être précis, rigoureux et discipliné pour prendre le score dès qu’on en aura l’occasion. Lors du dernier match, on n’a pas su les mettre à distance au tableau d’affichage lorsque on en avait les moyens ». Grégory Alldritt.

C’est un gros défi qui attend La Rochelle qui va devoir une bonne fois pour toutes briser ce plafond de verre baptisé le Stade Toulousain. D’autant plus, s’ils ne veulent pas partir en vacances prématurément. La dernière défaite du Stade Rochelais, c’était justement face à Toulouse, le 23 avril. Les maritimes s’étaient inclinés 23 à 16.

(Extrait vidéo) de la conférence de presse d’avant match avec Jérémy Sinzelle, Grégory Alldritt et Ronan O’Gara.


Publicités


La Rochelle, Rugby, Sport, Stade Rochelais, Vie des communes