La Rochelle. Tickets restaurant, logement, prestations sociales…quels changements à partir du 1er juillet ?

A quelques jours de l’annonce du projet de loi du gouvernement sur le pouvoir d’achat, de nombreux changements s’opèrent en France à compter de ce vendredi 1er juillet 2022. Découvrez ce qui va changer dans votre vie quotidienne.

On fait le point sur ce qui change à partir de ce vendredi 1er juillet. (©Adobe Stock)

Le changement, c’est maintenant ?! Comme chaque année, le 1er juillet rime avec nouvelles mesures. Le 29 juin, le gouvernement a dévoilé une liste. Plafond des tickets resto, augmentation des allocations chômage, changement de nom simplifié…

Si le gouvernement semblait se concentrer sur une revalorisation de plusieurs prestations sociales dans le cadre du projet de loi du gouvernement sur le pouvoir d’achat, d’autres changements vont bousculer le quotidien des Français. Passage en revue des 10 nouveautés de ce début de quinquennat.

01. Le plafond des tickets revient à 19 € par jour

Cette disposition avait été mise en place pour venir en aide aux restaurateurs impactés par la crise sanitaire. (©Illustration / Adobe Stock)

Les 38 euros de tickets resto à utiliser par jour et par personne dans les restaurants, ça y’est, c’est de l’histoire ancienne. Finito ! Le plafond journalier sera désormais de 19 € et les tickets restaurant ne pourront plus être utilisés le week-end et les jours fériés.

02. Les allocations chômage augmentent

Dans la foulée des revalorisations du RSA, des APL, des retraites ou encore du point d’indice des fonctionnaires, l’Unédic a voté une hausse des allocations chômage. À compter de ce vendredi, l’allocation minimale de chômage va passer à 30,42 € par jour. De son côté, la part fixe de l’ARE (aide au retour à l’emploi) va atteindre 12,47 € par jour et l’ARE-F (aide au retour à l’emploi formation) sera au moins de 21,78 € par jour.

03. Nouveau barème pour le bonus écologique

https://twitter.com/Economie_Gouv/status/1542508900657668097

Pas de changements pour les montants du bonus écologique, en revanche, les barèmes ne seront pas les mêmes. Autrement dit, si vous décidez d’acheter un véhicule électrique à moins de 47 000 euros – contre 45 000 € jusqu’à présent –  en tant que particulier, le bonus écologique sera au maximum 4 000 euros.

Pour les entreprise, il sera de 6000 euros. Et pour les voitures électriques coûtant entre 47 000 et 60 000 euros, les camionnettes électriques et les voitures à hydrogène de plus de 60 000 euros, l’aide sera de 2 000 euros.

04. L’éco-prêt à taux zéro est désormais cumulable avec MaPrimeRéno

Le 31 mars dernier, un décret a été publié par le gouvernement pour préciser les conditions de cette nouvelle mesure. Explication : vous pourrez obtenir un éco-prêt à taux zéro d’un montant maximum de 30 000 € pour payer les travaux de rénovation énergétique qui ne sont pas couverts par MaPrimeRénov’.

Seule condition : les travaux doivent concerner l’isolation du logement et/ou le changement du mode de chauffage. Ils peuvent avoir commencé avant votre demande de prêt, mais le texte limite cette durée : pas plus de 6 mois avant.

05. Le changement de nom simplifié

La procédure a été simplifiée. (©Adobe Stock)

Autre nouveauté: à partir de vendredi, changer de nom sera plus simple ! Concrètement, les personnes majeures devront se rendre à la mairie de leur lieu de domicile ou de naissance. Puis, elles devront remplir un formulaire en précisant qu’elles souhaitent porter le nom du père, de la mère, les deux ou inverser l’ordre des noms utilisés depuis la naissance.

Concernant les mineurs, la procédure diffère. Si l’enfant a moins de 13 ans, le parent qui a l’autorité parentale doit informer l’autre parent de l’ajout de son nom. Et si l’enfant a plus de 13 ans, il doit donner son accord. Enfin, si les parties ne s’entendent pas, le juge aux affaires familiales peut être saisi.

06. Clap de fin pour le coup de pouce isolation

La prime coup de pouce isolation lancée en 2019 par le gouvernement prend fin définitivement ce 30 juin. À l’origine, cette aide financière d’un montant maximum de 12 euros par m² d’isolation permettait de financer les travaux dans les combles, les toitures et dans les planchers bas.

07. Une boîte noire pour les voitures ?!

À partir du mercredi 6 juillet, les nouveaux modèles de voiture devront obligatoirement être équipés d’une boîte noire. Cet équipement enregistrera, 30 secondes avant un accident et 10 secondes après, la vitesse, le port de la ceinture, l’usage du clignotant, la force de la collision ou encore les phases de freinage ou d’accélération. Les données ne pourront être consultées que par les autorités judiciaires, les enquêteurs et les instituts de recherche.

08. Nouvelle homologation pour les casques des deux-roues

Les règles concernant les casques changent. (©Adobe Stock)

Une nouvelle homologation européenne pour les caques des deux-roues entre en vigueur dès le mois de juillet. Dans le détails, les nouveaux casques seront soumis à davantage de tests et devront être encore plus sécurisés.

À titre d’exemple, les visières et écrans ne devront pas se détacher, se briser ou encore se déformer lors d’un impact avec une balle d’acier tirée à environ 215 km/h. Par ailleurs, les casques soumis à l’homologation actuelle pourront toujours être vendus jusqu’en janvier 2024.

09. L’horloge parlante sera beaucoup moins bavarde !

89 ans après sa création, l’horloge a perdu la voix. Il ne sera donc plus possible de composer le 36 99 pour connaître l’heure. Orange a fermé le service…Logique. Aujourd’hui, la technologie nous offre tous les outils possibles pour consulter l’heure à n’importe quel moment de la journée.

10. De nouvelles substances interdites dans les jeux pour enfants

Comme l’indique un arrêté paru au Journal officiel en début d’année, 3 substances parfumantes s’ajoutent à la liste des substances interdites dans les jouets ou les jeux pour enfants, à partir ce mardi 5 juillet : l’atranol, le chloroatranol et l’heptine carbonate de méthyle.

De plus, le texte liste 81 substances susceptibles de provoquer des allergies. Et si elles sont présentes, le fabricant devra obligatoirement l’indiquer sur l’emballage, sur le jeu ou sur une étiquette jointe.


Publicités


article, La Rochelle, Société, Vie des communes