La Rochelle. En perte de vitesse, les soldes d’été n’ont pas encore dit leur dernier mot

Mercredi dernier, les commerçants ont débuté leur traditionnelle campagne de soldes d’été mais le bilan qui se dessine après cette première semaine de soldes est assez mitigé.

Tiendeo révèlent une baisse de 33% de la fréquentation des magasins par rapport à l’année dernière. (©Illustration/Adobe Stock)

Cette année, la période estivale de promotions a commencé mercredi 22 juin et s’achèvera le mardi 19 juillet. Actuellement, les données enregistrées sur la plateforme d’offres et de promotions en ligne Tiendeo révèlent une baisse de 33% de la fréquentation des magasins par rapport à l’année dernière. Des dates plus avancées que l’année dernière seraient-elles à l’origine d’une première semaine assez mitigée ? Ou la frénésie à l’annonce des soldes n’est plus un phénomène de société ? Les soldes n’ont pas dit leur dernier mot.

Les clients manquent à l’appel

Cet été encore, les premiers jours n’ont pas eu beaucoup de succès. Selon l’étude, menée entre le 22 et le 27 juin, le nombre de visites en magasin enregistre une baisse de 33% dans toute la France par rapport à la première semaine des soldes de l’été dernier.

Selon Henri Noël Bouvet, VP of Growth chez Tiendeo, les consommateurs restent prudents dans un contexte où l’inflation pèse sur les budgets.

“De nombreux Français se disent inquiets quant à leur pouvoir d’achat et la majorité d’entre eux réserve les soldes pour des achats incontournables et nécessaires. Il faut aussi dire que cette année, les enseignes ont multiplié les opérations promotionnelles à tel point que les soldes ont perdu leur exclusivité. Il s’agit désormais d’un rendez-vous promotionnel habituel où le sentiment d’urgence est atténué « , souligne Henri-Noël.

A la recherche des nouvelles promotions, les clients peinent à tomber sur la perle rare.  Résultat, la fréquentation des magasins est en baisse lors de cette première semaine, le volume des recherches d’offres et de promotions a en revanche considérablement augmenté (+100%), ce qui démontre que les consommateurs cherchent tout de même à faire les meilleures affaires.

Les recherches de promotions ont bondi dans toutes les catégories, à l’exception de la section “Bricolage” qui a enregistré une légère baisse par rapport à l’année dernière (-23%). La catégorie “Multimédia et Électroménager” est la plus sollicitée en cette période de soldes, accumulant 18% des recherches totales.

Alors, si ces dernières années les promotions estivales n’ont pas été un franc succès, les commerçants s’attendaient tout de même, au vu du contexte économique actuelle, à des soldes réussies.

Pour le moment, cette année n’est pas différente même si le contexte économique joue en faveur des soldes. Au contraire. Certains magasins de prêt-à-porter ont moins de choses à vendre et peuvent moins casser les prix.

Pourtant, face à la flambée des prix dans les supermarchés, les promotions sont devenues incontournables pour certains consommateurs. Au point qu’elles déterminent le contenu du panier de courses de 60% des Français. Alors, ces deux dernières semaines de soldes vont-elles réussir à inverser la tendance ? Affaire à suivre.


Publicités


article, La Rochelle, Société, Vie des communes