La Rochelle. Sécuriser la ressource en eau est l’une des priorités de la ville

Ce mercredi 7 septembre, Jean-François Fountaine a tenu la traditionnelle conférence de rentrée. Parmi les différents sujets abordés, le maire de La Rochelle a tenu à évoquer en premier lieu le thème de l’eau. Sécurisation et protection de la ressource deviennent une priorité.

L’agglomération de La Rochelle fait de la gestion de l’eau, l’une des priorités de l’année. (©Ludovic Sarrazin).

« L’affaire n’est toujours pas terminée ». Jean-François Fountaine a tenu à débuter sa conférence de rentrée par le thème de l’eau. En effet, la sécheresse subie cet été a durement impacté le territoire rochelais.

Depuis le 1er janvier 2021, l’agglomération détient la compétence de l’eau. Un choix assumé par le maire de la ville et président de l’agglomération de La Rochelle.

Sécuriser à tout prix

C’est l’un des mots d’ordre de cette rentrée : la sécurisation de l’eau. Les ressources s’amenuisent au fil des étés avec d’importantes sécheresses chaque année. Si cette dernière a été favorable pour les producteurs de sel, les agriculteurs, eux, ont fait grise mine.

« Il faut désormais sécuriser les approvisionnements. Les captages doivent être mieux protégés afin de disposer de la ressource nécessaire pour nos habitants ». Jean-François Fountaine. 

Un travail est donc en cours sur ce sujet. Le maire de La Rochelle voudrait s’appuyer sur le même modèle du captage de Fraise-Bois Boulard. De plus, les équipes de l’agglomération poursuivent également leur travail quant à la qualité du réseau.

Inciter à modérer la consommation

C’est l’un des plus gros chantiers de la rentrée, du moins c’est ce qu’a indiqué Jean-François Fountaine, « inciter les gens à moins consommer ».

« Les petits consommateurs auront une petite facture. Les gros consommateurs verront leur facture s’envoler. C’est la politique de la ville ».

Avec une tarification dite ‘intelligente », le maire veut se « prémunir des effets négatifs » d’une mauvaise gestion de cette consommation d’eau. La facturation veut inciter à un usage modéré de l’or bleu.

Responsable de l’eau à l’agglomération rochelaise, Guillaume Krabal a souligné le travail de renaturation de l’eau, mais aussi « adapter la vie quotidienne à la ressource et non l’inverse ».


Publicités


article, La Rochelle, Politique, Vie des communes