La Rochelle. Rugby. Top14 : Triptyque Bordelais et déjà un premier choc pour le Stade Rochelais

Le Stade Rochelais se déplace Bordeaux, ce samedi à 21h05 pour le choc de cette 22e journée. Un derby qui aura des allures de phase finale entre deux gros roadsters du Top14.

Cet article est également composé des vidéos de la conférence de presse d’avant match à voir en fin de page.

Romain Sazy jouera son 300e match sous les couleurs rochelaises face à l’UBB ce samedi. (©Corentin Cousin)

Après une victoire dans la douleur contre le Racing 92, le week-end, le Stade Rochelais s’attaque désormais à un autre cador du Championnat de France : l’UBB. Une confrontation alléchante entre les deux meilleurs ennemis du Top14, qui visent chacun le Bouclier de Brennus et la qualification pour les phases finales.

Si vraisemblablement, Bordeaux n’a pas trop de soucis à se faire pour le Top6, La Rochelle de son côté doit encore cravacher pour finir dans les 6 premier du championnat. Un duel au sommet.

Duel d’internationaux

Face au Racing 92, samedi dernier, l’entrée des internationaux rochelais a clairement fait bien aux Jaune et Noir. Grégory Alldritt et Jonathan Danty ont été dans les mêmes standards qu’en équipe de France et ont permis aux hommes de Ronan O’Gara de repartir avec une victoire. Nul doute qu’une fois encore les « Chelemard » seront alignés ce week-end pour tenter de décrocher un succès crucial pour la suite du championnat.

On a eu du mal à mettre notre jeu en place contre le Racing92, mais on a su s’appuyer sur une défense solidaire et le retour des internationaux nous a fait beaucoup de bien. C’est de bon augure ». Romain Sazy

Les maritimes n’ont encaissé aucun point contre les Racingmen grâce à une défense solide. Mais de son côté, Bordeaux récupère aussi ses tricolores à l’image de Cameron Woki et Maxime Lucu qui ont permis aux joueurs de Christophe Urios d’aller chercher un gros résultat à Paris sur la pelouse du Stade Français et ainsi mettre fin à une série de 5 défaites consécutives.

Bordeaux, c’est une équipe complète, ils ne sont pas dauphin pour rien. Il y a énormément de qualité sur toutes les lignes donc il va falloir rester en alerte ». Romain Sazy.

Mais ce n’est pas tout, Nans Ducuing, UJ Seuteni, Bastien Vergnes et Alban Roussel ont repris l’entraînement et postulent tous pour le prochain match. Rémi Lamerat, forfait à Paris samedi dernier en raison d’une grippe fait également son retour.

Deuxième derrière le MHR, les Bordelo-béglais vont en revanche devoir se passer de leur maître à jouer, Mathieu Jalibert qui devrait faire son retour lors des 8e de finale de la Champions Cup encore face à La Rochelle.

Arbitrage international

Gros pack, charnière solide et vitesse à l’arrière, l’UBB n’est pas dauphin pour rien. Polyvalente et incisive dans tous les compartiments du jeu, les Rochelais vont devoir établir une prestation sérieuse et régler l’imprécision qui leur avait fait défaut à domicile contre les ciel et blanc s’ils veulent repartir de Gironde avec des points.

Il faut qu’on soit plus précis sur notre jeu au pied, notamment en sortie de camp. Bordeaux est une équipe avec plusieurs structures de jeu qui a peu de points faibles. En attaque, soit il joue au large soit ils envoient le 12 et ils enroulent avec les avant ensuite ». Jérémy Sinzelle.

Si Bordeaux reste sur trois défaites lors des trois dernières confrontations face à La Rochelle, Christophe Urio compte bien renverser la tendance. Un face-à-face entre deux équipes qui se ressemblent et qui ont pas mal de points communs, outre celui d’être de la même région, mais notamment dans le jeu.

« Je pense qu’il faut qu’on reste connecté entre le 10, le 12, le 13 et l’ailier sur la ligne pour être ensemble, car l’UBB joue un rugby de vitesse donc la perf passera par une bonne assise défensive », analyse Jérémy Sinzelle.

Autre facteur important à prendre en compte ce week-end, celui de l’arbitrage. En effet, cette 22e journée ne sera pas arbitrée par des Français, mais des internationaux qui officient habituellement en coupe d’Europe. Cette initiative a pour objectif de confronter les équipes françaises à un autre style d’arbitrage au vu des deux prochaines échéances européennes.

Ça change un peu, notamment sur la phase ruck car on sait que les gratteurs ne sont pas trop récompensés, mais on a mis une stratégie en place qui essai de mettre du rythme et de ralentir le jeu de Bordeaux. On va essayer de jouer les turn-overs et de déplacer le ballon au maximum ». Jérémy SInzelle.

Pour le 300e match de son capitaine, Romain Sazy, La Rochelle compte bien offrir à son 2e ligne une victoire à l’extérieur en guise de cadeau. Un succès qui donnerait de l’air aux Rochelais dans ce classement ultra serré du Top14, mais également de lancer son 8e de finale de la Champions Cup de la meilleure des manières.

(Extrait vidéo) de la conférence de presse d’avant match avec Romain Sazy et Jérémy Sinzelle.


Publicités


La Rochelle, Rugby, Sport, Stade Rochelais, Vie des communes