La Rochelle. Rugby. TOP14 : le Stade rochelais n’a fait qu’une bouchée du LOU

La Rochelle domine des lyonnais avec du caractère, 38-23, et rejoint Toulouse à la tête du championnat pour cette 21e journée de TOP14.

Cet article est également composé des vidéos de la conférence de presse d’après match à voir en fin de page.

Le Stade Rochelais contre le LOU un match qui voit les rochelais l'emporter. ©Corentin Cousin
Le Stade Rochelais contre le LOU un match qui voit les rochelais l’emporter. (©Corentin Cousin.)

Dans un match spectaculaire avec pas moins de 7 essais inscrits sur l’ensemble de la rencontre, le Stade Rochelais s’impose à domicile contre Lyon, 38-23, en clôture de cette 21e journée et continue d’impressionner.

Ultra dominateurs pendant une heure, les hommes de Jono Gibbes ont légèrement baissé de régime et laissent échapper le bonus offensif en fin match.

Initialement prévu à 17h45, mais décalé en prime-time en raison du report de Racing 92- Stade Français, rochelais et lyonnais se sont livrés dans un match de haut niveau avec de belles envolées de part et d’autre.

Dominateur et indiscipliné

Début de match tonitruant des rochelais. Il ne fallait pas arriver en retard car dès la 2e minute Leyds inscrit le premier essai du match. Une magnifique inspiration au pied de Dulin à 40 mètres de la ligne concrétisé à la course par l’ailier sud-af.

Durant les 20 premières minutes, le Lou est pris à la gorge et souffre. Entre jeu rapide et alternance au pied, Lyon ne voit pas le jour. Mais La Rochelle est rapidement rattrapé par ses démons et son indiscipline. 8 fautes en 30 minutes.

Lyon est pragmatique, et Jonathan Wisniewski ne rate pas l’occasion de prendre les points pour recoller au score, 7-6 (22e).

Le LOU reprend du poil de la bête dans un match qui s’équilibre. Les hommes de Mignoni poussent encore et encore pour imiter les rochelais en tentant de franchir la ligne d’en-but.

Mais c’était sans compter sur une séquence défensive stratosphérique de La Rochelle qui renverse la vapeur jusqu’à récupérer une pénalité dans les 40 mètres du camp adverse, 13-6. Alors que les rochelais sont à 14 contre 15 depuis la 32e après le carton jaune de Dany Priso.

Malgré une infériorité numérique, La Rochelle inflige un 14-0 et joue à sa main, notamment grâce à sa mêlée. C’est d’ailleurs dans ce secteur que les coéquipiers de Victor Vito appuient le plus.

On a été dès louveteaux en première période ce qui est insuffisant voire limite catastrophique. C’est frustrant, La Rochelle a su nous poser des problèmes dans les rucks”. (Pierre Mignoni LOU).

Une domination qui va une nouvelle fois se concrétiser deux minutes après la sirène sur un essai transformé de West. 20-6 à la pause et avec 14 points d’avance La Rochelle prend une sérieuse option sur le bonus.

Le Stade Rochelais contre le LOU un match qui voit les rochelais l'emporter. ©Corentin Cousin (2)
Un match spectaculaire avec pas moins de 7 essais inscrits sur l’ensemble de la rencontre, le Stade Rochelais s’impose contre Lyon, 38-23 (©Corentin Cousin.)

Objectif bonus

On prend les mêmes et on recommence, du moins quasiment les mêmes. Alors que West sort à la mi-temps pour Jules Le Bail, les rochelais continuent en mode rouleau compresseur.

5 minutes après le retour des vestiaires, les Maritimes salent l’addition grâce à Doumayrou. Le Bail se charge de la transformation et donne par la même occasion le bonus offensif. Doumayrou encore lui, y va de son improbable drop (50e), 30-6, un vrai régal en ce début de second acte.

Un bonus que La Rochelle va prendre, puis perdre par deux fois. Les Jaune et Noir craquent en fin de rencontre encaissant 3 essais en 20 minutes de temps (Tuisova à la 63e et 70e, et Barassi à la 77e).

On courrait derrière le bonus offensif, mais on l’a raté. Certes c’est une déception, mais on aurait signé tout de suite si on nous avait dit qu’on prendrait les 4 points contre Lyon. (Pierre Aguillon, SR)

Toutefois, l’émotion reste la même et les rochelais impressionnent toujours. Malgré tout, ils prennent la tête du TOP14 grâce au goal average. Contrat rempli.

Victor Vito

Pierre Aguillon

Romain Carminiani

Pierre Mignoni (LOU)


Par Corentin Cousin.


Vous aimerez peut-être lire aussi


La Rochelle, Rugby, Sport, Stade Rochelais, Vie des communes