La Rochelle. Rugby : contre Bordeaux, le Stade Rochelais est à 80 minutes d’une qualification en quarts

Après sa large victoire et ses 18 points d’avance pour le match retour des 8e de finales de Champions Cup contre l’UBB, le Stade Rochelais fait confiance à ses jeunes.

Cet article est également composé des vidéos de la conférence de presse d’avant match à voir en fin de page.

La touche a été l’une des grandes satisfactions du Stade Rochelais lors de la dernière confrontation contre Bordeaux. (©Corentin Cousin).

À 80 minutes d’une qualification pour les quarts de finale, le Stade Rochelais reçoit l’UBB pour le compte du 8e de finale retour de la Champions Cup.

Un succès la semaine en terre girondine et La Rochelle aborde cette rencontre avec 8 points d’avance. Mais attention à ne pas se faire piéger par des Bordelais forcément revanchards.

Du sang frais à La Rochelle

Sur la scène européenne, les Jaune et Noir réussissent pour le moment le parcours parfait avec un sans faute. Pour ce dernier face-à-face de la trilogie, le staff maritime a décidé de faire tourner et ainsi de reposer certains de ses cadres dans le but de ménager les organismes en vue de la fin de saison.

Il y a 6 changements sur la compo pas rapport à la semaine dernière, mais ce sont des mecs qui étaient sur le banc des remplaçants le week-end dernier. Il y a juste Matthias Haddad et Martin Alonso-Munoz qui intègre le groupe ». Romain Carmignani. 

Matthias Haddad pour qui ce sera la grande première en Champions Cup à l’image de son coéquipier Rémi Picquette.

Thomas Lavault (cheville) et Pierre Popelin (adducteurs) sont quant à eux indisponibles. Reda Wardi a quant à lui rechaussé les crampons, mais il est encore trop juste pour cette confrontation, tout comme Arthur Retière qui devrait effectuer son retour prochainement.

« Il faut assurer à la maison et montrer que les deux victoires n’était pas que de la chance ». Rémi Picquette.

Le staff maritime fait preuve de confiance envers ses jeunes. C’est également un moyen de non seulement les responsabilise, mais aussi une stratégie pour déstabiliser les bordelais. Un UBB qui aura à cœur de se racheter du double faux pas à domicile.

Une défense de fer

Et pour contrer les offensives des hommes de Christophe Urios, le Stade Rochelais va pouvoir s’appuyer sur l’une de ses plus grandes forces : l’attaque sans ballon ou autrement dit sa défense.

Depuis le Racing 92, notre défense monte petit à petit en puissance. Ce secteur réussi à créer du lien entre chacun de nous et de souder un peu plus le groupe ». Matthias Haddad. 

Généralement, une défense reflète l’état d’esprit d’un groupe. Et le Stade Rochelais ne semble pas déroger à la règle. Et la défense passera avant tout par des plaquages bas pour stopper les joueurs de l’UBB qui ont beaucoup de densité physique.

Je trouve que l’équipe est passée dans une autre dimension défensivement. Elle commence réellement à taper fort et je pense qu’elle ne risque plus de redescendre d’ici là. On sent la solidarité entre les gars, et surtout que chacun prend du plaisir à défense ensemble ». Rémi Picquette.

En cas de succès, La Rochelle enchaînerait une 4e victoire consécutive, une première cette saison. Un plafond de verre qui lancera, peut-être, une bonne fois pour toutes la saison du Stade Rochelais en vue des échéances cruciales qui approchent.

(Extrait vidéo) de la conférence de presse d’avant match avec Matthias Haddad, Martin Alonso-Munoz, Romain Carmignani et Rémi Picquette.


Publicités

Vous aimerez peut-être lire aussi


La Rochelle, Rugby, Sport, Stade Rochelais