La Rochelle : Rase-Bitume et le Collectif du Prélude créent deux spectacles inédits dans le cadre de la Saison Sur le Pont

Dans le cadre de la Saison Sur le Pont et des résidences accueillies au CNAREP Sur le Pont, la compagnie Rase-Bitume et le Collectif du Prélude organisent deux spectacles de rue à La Rochelle le jeudi 14 avril à la Friche du Gabut et samedi 16 avril au Parc des Expositions.

Deux spectacles inédits ont été créés spécialement pour la Saison Sur le pont. (©Grégory Cinus)

Deux spectacles. Deux ambiances. Et un maximum de plaisir ! Voilà la recette du succès de la prochaine Saison Sur le Pont à La Rochelle. Dans le quartier du Gabut et aux alentours, Sur le Pont, Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public en Nouvelle-Aquitaine célèbre pendant quatre jours les arts de la rue avec pas moins de 12 créations.

Toutefois, deux spectacles animeront cet événement : Le Monde en soi de la compagnie Rase-Bitume jeudi 14 avril à 18h30 à la Friche du Gabut et  LITTORAL du Collectif du Prélude samedi 16 avril à 16h au Parc des Expositions (Hall de l’Entrepôt).

L’art de la rue

La rue sera à l’honneur à partir du 14 avril. Avec Le Monde en soi, la compagnie Rase-Bitume amènera les participants sur un point de rendez-vous secret pour participer à une balade dans les recoins de la ville. Mais que se passe-t-il quand les interprètes ne suivent plus le chemin tracé ?

« Perdus, au sens propre comme au sens figuré, ils nous emmènent alors dans leurs errances, explorant les méandres et les profondeurs aussi bien de leurs personnalités que de la ville, qui devient alors le miroir de leurs confessions, tantôt burlesques, tantôt poignantes. Plus ils s’enfoncent, plus leurs corps se transforment et plus l’ambiance passe de la comédie au fantastique. », décrit la compagnie Rase-Bitume.

Leur ligne artistique ? Les comédiens créent des spectacles intimistes, pour des jauges réduites, leur permettant d’établir une réelle proximité avec le public « et surtout de pouvoir aller explorer les anfractuosités de la ville, ses replis cachés ». Le Monde en soi est la première création de la compagnie Rase-Bitume.

Quelles sont les 12 créations à voir pendant ces 4 jours ? Balade par Adéquate • BRÈCHES ou Faute de révolution nous appuierons sur la ville par AlixM • Stars d’ici par Brasse Brouillon • Eddy par Cie .Bart • LITTORAL par le Collectif du Prélude • Vieux Blond par Dromosphère • L’Air de rien par Jeanne Simone • Fragile par Kumulus • Ma Montagne par La baleine-cargo • Les égarés du littoral par Les Établissements Lafaille • La Recomposition des Mondes par Les Philosophes Barbares • Le Monde en soi par Rase-Bitume • Le Delirium du Papillon par Typhus Bronx.

Samedi 16 avril, le Collectif du Prélude assurera la suite de l’événement avec son spectacle LITTORAL, adaptation en rue du texte de Wajdi Mouawad. Il s’agit d’une épopée en 3 épisodes de 45 minutes dans trois endroits de la ville.

« À travers l’histoire de Wilfrid, un homme qui cherche comment enterrer son père, une meute de jeunes se forme. Chacun·e, malgré des liens noueux à son passé est en quête de sa propre identité, et trouve dans l’aventure collective un avenir plus lumineux. Le public, comme les protagonistes, est emporté par le souffle de cette grande aventure. À la manière d’une série où chaque acte nous tient en désir d’une suite, chaque épisode donnera rendez-vous au prochain », racontent les membres du Collectif.

Une sortie publique de la création aura également lieu danse théâtre De femme à FEMMES par le Théâtre du Voyage Intérieur. Une présentation de projets arts de la rue 2023-2024 sera aussi mis en place en partenariat avec l’OARA.

Un événement dans le cadre des Transhumances littorales, les arts de la rue en commun·es qui ont lieu du 14 mai au 15 juillet dans 9 communes de l’Agglomération de La Rochelle.


Publicités

Vous aimerez peut-être lire aussi


article, Charente-Maritime, La Rochelle, Société, Vie des communes