La Rochelle : près de 1000 manifestants dans les rues de la ville contre la loi Sécurité globale

Ce samedi 28 novembre ils étaient entre 800 et 1000 manifestants dans la rue à La Rochelle à défiler contre la loi liberticide dite de Sécurité globale, pour la liberté de la presse et la liberté d’expression.

Partie du cours des dames, la marche s’est dirigée dans le calme vers la préfecture aux cris de “libertés” et “Darmanin démission”.

Une manifestation organisée par la CGT de Charente-Maritime avec la participation de nombreux représentants des autres syndicats ; FSU, SNJ solidaires, Sud, Solidaires et deux partis politiques, le PCF et la France Insoumise.

Des députés absents

Lors des discours devant la préfecture, les manifestants ont condamné les violences policières et le racisme. Ils ont également déploré l’absence d’élus locaux, des verts, des socialistes, des députés de Charente-Maritime en les sifflants et plus particulièrement celui de la première circonscription Olivier Falorni qui, ont-ils rappelé, s’est abstenu lors du vote de la loi en première lecture au parlement mercredi 25 novembre.

Le cortège s’est ensuite dirigé, toujours dans le calme et en musique, vers la place de Verdun où les manifestants se sont dispersés en se donnant rendez-vous pour une prochaine marche prévue dans les semaines à venir.


Reportage : Ludovic SARRAZIN / Erwan MILON.


Vous aimerez peut-être lire aussi


La Rochelle, Société, Vie des communes