La Rochelle. Paysagiste engagé, Étienne Blachier travaille en vélo cargo

Depuis mars 2022, le trentenaire a créé son entreprise « Sécateur et marinière » à La Rochelle, dans une démarche pleinement éco-responsable.

Étienne Blachier se déplace en vélo cargo ©Nyima Marin
Étienne Blachier, à la tête de « Sécateur et marinière », se déplace en vélo cargo sur l’agglo rochelaise. (©Nyima Marin)

Les vélo-cargos sont en plein boum à La Rochelle. Un mode de transport tendance utilisé à la fois par les particuliers et les entreprises. Parmi celles-ci, « Sécateur et marinière » qui propose l’aménagement et l’entretien des espaces verts et des jardins à la force du jarret.

Je suis un paysagiste engagé et je veux que cela se voit. De l’étude de projet à l’aménagement des espaces verts et jardins, jusqu’à leur entretien, tout est réalisé dans une démarche éco-responsable en faveur du développement de la biodiversité », explique Etienne Blachier.

Fort de ses convictions, l’ingénier de formation garantit la réalisation de ses déplacements sans aucune émission de CO2. Une démarche qui colle pile-poil à la volonté de la communauté d’agglomération (CdA) de la Rochelle de devenir un territoire Zéro carbone à l’horizon 2040.

Étienne Blachier qui assure pouvoir se déplacer dans un rayon de 10 km autour de La Rochelle et sur l’Ile de Ré se donne les moyens de sa politique, « j’utilise des outils manuels, des matériaux recyclables ou revalorisables et je pratique la taille raisonnée ».

Potagers urbains et permaculture

Chez « Sécateur et marinière », il est également question de création de potagers urbains et de permaculture. Les essences de végétaux sont locales. « Rester proche et respectueux de la nature tout en apportant créativité et expertise, tels sont les maîtres mots de mon entreprise », souligne Étienne Blachier.

Depuis le début de l’aventure, pour le jeune chef d’entreprise le choix du vélo a toujours été une évidence. Ce dernier a opté pour un vélo bi-porteur à assistance électrique de pédalage couplé à une remorque de 45 kg.

La caisse avant de l’attelage permet de transporter les équipements manuels ; tenues de pluie et vêtements, trousse de secours et outils de dépannage. Tandis que la remorque contient, elle, les outils volumineux ou les matériaux de charge plus importante.

En espace public ou privé la phase de conception du projet est fondamentale pour Étienne Blachier, « je propose même de coacher les particuliers qui souhaitent se lancer eux-mêmes dans la réalisation de leurs projets ».

« Sécateur et marinière », assure également l’entretien des jardins et espaces verts toujours avec cette même volonté du respect de la biodiversité, « un soin particulier est apporté à la revalorisation des déchets verts, par une intégration complète dans la mise en œuvre du chantier ».

L’entreprise compte bien grandir sur son concept, avec pour objectif, le recrutement d’une dizaine de salariés d’ici 5 ans.

Contact : 09 87 73 03 62. secateur-mariniere.fr/

Publicités


article, Economie, La Rochelle, Vie des communes