Charron. Le Festival Moul’Stock, victime de son succès mais heureux

Le week-end dernier, le Festival Moul’Stock a remis le couvert pour fêter son dixième anniversaire après deux ans sans musique. Malgré le temps mitigé, les festivaliers et la moule de Charron étaient bien au rendez-vous.

Le week-end dernier, des milliers de festivaliers sont venus faire la fête et faire honneur à la moule de Charron. (©AntoineColin)

Le week-end dernier, Charron, village charentais-maritime, niché au fond de la baie de l’Aiguillon, a accueilli pour la dixième fois de son histoire le Festival Moul’Stock.

Pour cette nouvelle édition, les organisateurs ont décidé de changer de formule en offrant aux festivaliers un DJ set dès le vendredi avant le retour aux traditionnels concerts de rock du samedi soir. Autrement dit, deux jours de fête au lieu d’un.

Pourtant, vendredi 24 juin, en début de soirée, la pluie a failli bousculer l’organisation, mais les 150 bénévoles ont puisé dans leurs ressources pour retrousser leurs manches et offrir aux fêtards un événement festif, convivial et populaire jusqu’au samedi 25 juin au soir.

Fédérateur, festif et populaire

Après deux ans d’absence, Moul’Stock a fait son grand retour sur la scène culturelle charentais-maritime. Les festivaliers ont pu se déchaîner devant cette nouvelle programmation musicale tournée vers la jeunesse, notamment vendredi, quand 3 Dj ont enflammé la piste, perchée sur une scène aménagée sur un bateau ostréicole mis en place spécialement pour l’événement.

Ainsi, « le plus grand festival de rock gratuit de la Charente-Maritime », créé en 2010 au lendemain de la tempête Xynthia, s’offre un nouveau public. Un retour tonitruant !

Le focus a été mis sur des DJ Set dès le vendredi pou élargir un peu le public. On a voulu parler à une population un peu plus jeune et permettre au festival de raisonner au-delà du pays de l’Aunis. Ça permet donc d’attirer un public beaucoup plus large et d’avoir une ambiance populaire qui n’était pas encore complètement ancrée dans l’ADN du festival avec le traditionnel concert de rock », explique Manon Petit, responsable de la communication de l’association Fête en Stock, créatrice de l’événement.

Par ailleurs, malgré les aléas d’une météo peu clémente, les festivaliers ont tenu bon et cette dixième édition a pu tenir toutes ses promesses.

Festif, populaire et fédérateur…Moul’Stock est à l’image de Charron. Ici, c’est simple ! On vient pour s’en prendre plein les oreilles et faire honneur au produit phare du village, la moule de Charron.

On veut dire un grand merci aux bénévoles, à nos partenaires et bien sûr à la mytiliculture qui travaillent sur ce festival depuis 10 ans. Maintenant, on veut mettre en ligne de marche les 10 prochaines éditions, et surtout structurer le festival pour pouvoir projeter l’association sur le long terme », ajoute Hermann Thefany, co-président du comité Fête en Stock.

Une ambiance festive et gourmande qui a rassemblé des milliers de spectateurs venus vivre une aventure inoubliable. Ceux-là n’ont pas été déçus par cette manifestation puisqu’il n’y a qu’un seul mot d’ordre à Moul’Stock : la fête.

En résumé, encore une fois, le village de Charron et les 150 bénévoles surmotivés ont montré toute leur implication pour prouver qu’il suffit seulement de le vouloir et de s’en donner les moyens  pour remplir des objectifs concrets dans la joie et la bonne humeur.

Voir le reportage. 


Publicités


article, Charron, Loisirs - Culture