La Rochelle. L’ex-candidate RN aux législatives Emma Chauveau attaque « le fantôme » Olivier Falorni

Dans un communiqué de presse, Emma Chauveau, la candidate RN battue aux dernières législatives reproche au député Olivier Falorni son absentéisme à l’Assemblée et d’avoir pris des vacances avant l’heure.

Emma Chauveau candidate RN à la députation en Charente-Maritime est dans le mAAg ©AunisTV
Emma Chauveau candidate RN à la députation en Charente-Maritime était l’invitée du mAAg le 29 avril dernier. (©AunisTV)

Selon l’ex-candidate Rassemblement National Emma Chauveau, le député de la 1ere circonscription de Charente-Maritime, qu’elle qualifie de fantôme, aurait fait preuve d’un absentéisme certain durant les débats à l’Assemblée nationale concernant le projet de loi de finance rectificative et aurait pris des vacances avant l’heure. « Vacances que connaît le député non-inscrit Olivier Falorni depuis le début de la législature, puisque celui-ci fait partie des députés les moins actifs au Palais Bourbon ! », dénonce Emma Chauveau, responsable Rassemblement national de la 1ere circonscription de Charente-Maritime, dans son communiqué.

Elle lui reproche notamment de n’avoir « aucune participation en commission des Affaires sociales, des présences anodines en séance publique et deux fois plus basses que la moyenne des députés, aucun amendement déposé… », contrairement, selon l’ex-candidate, aux députés du Rassemblement National.

Un des députés les moins actifs

Pourtant d’après le site internet nosdeputes.fr, site qui suit les activités des députés français à l’Assemblée nationale, Olivier Falorni, durant les deux derniers mois, a été relevé présent en commission pendant 5 semaines dont 4 présences en réunion et d’avoir effectué de courtes interventions. Toutefois, le site révèle qu’il fait partie des 150 députés les moins actifs « sur ces critères ».
Il a adressé 4 questions par écrit au gouvernement portant sur la Capture létale d’espèces en voie de disparition, l’Extension du CTI aux conseiller pénitentiaires d’insertion et probation, la Revalorisation des soins de kinésithérapie et sur les droits Sacem réclamés aux exploitants des gîtes et chambres d’hôtes, enfin il était présent les 3 et 4 août derniers à l’Assemblée pour le vote du « projet de loi portant mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat ». Il a voté Pour les deux fois.

Emma Chauveau « déplore le manque d’investissement d’un député ayant fait campagne autour de l’argument selon lequel “il connaissait les dossiers”, faisant de son professionnalisme et de ses mandats précédents des atouts, qui ont trompé les électeurs, aujourd’hui orphelins de toute représentation crédible ». Elle conclut son communiqué en taclant Olivier Falorni, tout en lui souhaitant de bonnes vacances : « Si monsieur le député souhaitait une pause, il aurait fallu laisser sa place à une candidate dynamique et motivée par l’intérêt des Rochelais et des Français ».

Lien vers le communiqué de presse d’Emma Chauveau

Publicités


article, La Rochelle, Politique, Vie des communes