La Rochelle. Les jeunes du Golf de La Prée sur les traces de leurs aînés

Trois jeunes pousses de l’école du Golf de La Rochelle viennent de se qualifier pour le championnat de France qui se déroulera à Lyon du 25 au 28 juillet prochain.

Golf de La Prée Jean-Marie Gartner, Edgard Florin, Martin Clerac et Yves Petit-Dubousquet Yannick Picard
Jean-Marie Gartner, Edgard Florin, Martin Clerac et Yves Petit-Dubousquet. (©Yannick Picard)

Durant ces quatre jours, Sarah Bayard, Edgard Florin et Martin Clerac vont porter au plus haut qu’ils le peuvent les couleurs de l’école du Golf de la Prée. Une sorte de retour aux affaires, pour une association sportive qui a vu éclore de nombreux professionnels du golf et joueurs émérites.

« Trois ! Trois jeunes de l’école se sont qualifiés début juillet à Cognac (Charente) pour le championnat de France. Tu te rends compte, cela faisait plusieurs années que cela ne nous était plus arrivé. D’habitude nous avions un joueur, bien souvent une fille, mais là trois… », n’en revient toujours pas Yves Petit-Dubousquet, joueur professionnel et un des trois enseignants du golf de La Rochelle.

Pourtant l’ancien cadet  de Julien Guerrier, l’un des 400 meilleurs joueurs professionnels sur le circuit mondial et issu également de La Prée est en grande partie à l’origine de cette réussite.  » Yves s’occupe de notre groupe élite de l’école de golf », confie Jean-Marie Gartner, responsable de l’école de golf qui dépend de l’association sportive de La Prée.

L’effectif des jeunes en baisse cette année

Aux côtés de celui que tout le monde surnomme « Vonvon », deux autres pros, Thomas Rouyer et l’inoxydable Fabrice Cornic. À noter que tous les trois sont des purs produits issus de l’école de la Prée.  

Même si les effectifs des jeunes sont légèrement en baisse cette année, la qualité du cru 2021/2022 est donc au rendez-vous. Avec une sorte d’alchimie qui allie envie de la gagne et la plus parfaite humilité.

Vous savez le golf est un vrai sport et une école de la vie. Il mêle savoir être et savoir faire. Avec beaucoup de respect, de l’autre et de la règle. Lorsque vous jouez, vous êtes confronté avec vous-même et à vos propres faiblesses », poursuit Jean-Marie Gartner.

Forces et faiblesses, des notions que tutoient sans fausse pudeur Edgard et Martin. « Mon plus gros défaut c’est le manque de constance », ne cache pas Edgard avec beaucoup de maturité du haut de ses seulement 11 ans.

Le benjamin de la bande des trois est lucide, « tu vois cette année je vais aux championnats de France pour apprendre, histoire de performer l’année prochaine ». Martin de 3 ans son aîné et avec un index de 6 place la barre un peu plus haute, « j’espère être au troisième tour et parmi les 32 meilleurs sur les 80 participants qui pourront franchir le cut ».

Une réussite au pluriel

Pour Vonvon, pas question de tirer la couverture à lui. L’ancien vainqueur des internationaux de France amateur, préfère conjuguer cette réussite au pluriel, « c’est un ensemble qui prouve la bonne dynamique de La Prée et de son école. Nous surfons sur une dynamique extraordinaire. L’école vient de franchir une nouvelle étape ».

Cette année, cette dernière est classée la 1ere du département, la 4e de la région Nouvelle Aquitaine et la 28e sur le plan national qui en compte près de 600.

Dès la rentrée de septembre Jean-Marie Gartner et les bénévoles de l’association auront à cœur de pérenniser l’existant aux bases des plus solides, avec pour cheville ouvrière, « nous devons continuer à casser cette image d’élitisme qui colle à la peau de ce sport ».


Publicités


La Rochelle, Sport, Vie des communes