La Rochelle : les intermittents du spectacle dans le rouge

Publicités

Avec la deuxième vague d’épidémie et ce deuxième confinement, les intermittents du spectacle et les organisateurs d’évènementiels tirent encore un peu plus la langue.

Vendredi 13 novembre à La Rochelle, les techniciens et les artistes du département ont voulu se faire entendre dans une manifestation un peu particulière.

En comité restreint et en extérieur, la quarantaine de personnes présentes a dénoncé les mesures gouvernementales interdisant les événements culturels, spectacles et autres festivals. Des mesures qui malgré une année blanche, le soutien financier du gouvernement et des collectivités locales risquent de laisser beaucoup d’entre eux sur le carreau.

Une baisse de revenu jusqu’à 75%

La baisse de revenus pour les intermittents va jusqu’à 75% pour certains d’entre eux. Et les entreprises en lien avec le monde du spectacle ainsi que les organisateurs d’événementiels ne sont pas mieux lotis. A l’image de Laurent Flutto, patron de la société d’événementiels In Situ qui affiche une perte de quelque 750 000 euros.

Pour les professionnels, c’est l’avenir de la Culture en général qui se joue en cette période de confinement. Car sans artistes pas de spectacles et si trop de techniciens venaient à disparaitre en 2020 par manque de revenus, qui pourra assurer techniquement les concerts et les spectacles après l’épidémie ?



Reportage : Ludovic SARRAZIN / Erwan MILON.

895views

Vous aimerez peut-être lire aussi


La Rochelle, Société, Vie des communes