La Rochelle. Les drapeaux de baignade changent de couleur sur les plages de Charente-Maritime

Cette année, pour prévenir des risques de noyade, la surveillance des zones de baignade sera renforcée par une nouvelle signalétique harmonisée sur l’ensemble du territoire. De nouveaux drapeaux, panneaux et codes couleur compléteront ce dispositif de sécurisation des plages.

La réglementation a changé sur les zones de baignade depuis le 1er mars. (©LudovicSarrazin)

Baigneurs, baigneuses…Soyez vigilants ! La période estivale a commencé et a amené avec elle les premières envies de faire trempette. Mais quelques modifications ont été imposées dans les zones de baignade pour prévenir des risques de noyade. Les drapeaux changent de couleur et de format.

Finis le format triangulaire, place désormais aux drapeaux rectangulaires, qui changent, donc, également de couleur pour certains. Par exemple, le drapeau orange, qui signalait auparavant une zone de baignade surveillée avec danger limité ou marqué, devient jaune.

Le drapeau bleu foncé, qui indiquait une zone de baignade surveillée uniquement aux horaires d’ouverture du poste de secours, devient, lui, bicolore : rouge et jaune. Un mélange ou un changement auxquels il va falloir s’acclimater pour éviter les mauvaises surprises et de se mettre en danger. On fait le point.

Uniformiser la réglementation

Depuis le vendredi 1er juillet et jusqu’au 28 août, de 11h à 19h, 320 nageurs-sauveteurs, dans 54 postes de secours, sur les 460 kilomètres de côtes du littoral, assureront cet été la sécurité de nos zones de baignade en Charente-Maritime.

Pourtant, cette présence des MNS ne semble pas suffisante aux yeux de l’Etat puisque la surveillance des zones de baignade sera renforcée par une nouvelle signalétique harmonisée sur l’ensemble du territoire. Depuis le 1er mars, un nouveau décret modifie la signalétique utilisée sur les plages et les lieux de baignade ouverts gratuitement au public.

Ces nouvelles règles viennent remplacer la réglementation en place depuis 1962 et uniformisent la signalétique pour une meilleure compréhension du public. Cette idée vient des sauveteurs de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) et doit permettre aux touristes, notamment étrangers, de mieux saisir les consignes de sécurité.

Alors, si les trois couleurs principales des drapeaux pour indiquer le niveau de risque de baignade ne changent pas. Néanmoins, une nouvelle signalisation plus précise s’ajoute à celle déjà existante. Concernant le drapeau vert, aucun changement n’a été effectué, il continue d’indiquer une « baignade surveillée sans danger apparent ».

Idem pour le drapeau rouge qui continue d’être hissé quand le risque est élevé interdisant ainsi la baignade. En revanche, l’orange est remplacé par un drapeau jaune prévenant que la baignade est « surveillée avec danger limité ou marqué » comme des conditions de vent défavorables.

La principale modification concerne le bleu. Il laisse sa place à un drapeau bicolore, comportant une bande horizontale rouge et une bande horizontale jaune. Ce symbole sert à délimiter les zones de baignade surveillées durant les horaires d’ouverture du poste de secours.

Quatre nouveaux pavillons

Quatre autres drapeaux font leur apparition sur les plages de Charente-Maritime. Dans un premier temps, le panneau d’interdiction avec un rond rouge, sur fond blanc, et barré de rouge signale une zone interdite à la baignade pour des raisons spécifiques comme la pêche ou le surf.

Un deuxième panneau avec un triangle rouge et un rond barré de rouge représentant un nageur, placé au début d’une zone spécifique, indique quant à lui une interdiction temporaire de baignade.

Le rond bleu indique, lui, les secteurs où la baignade est soumise à autorisation. Pour le triangle jaune, il signale si une compétition sportive est en cours et prévient les baigneurs de ne pas s’en approcher.

https://twitter.com/Gendarmerie_017/status/1417363642509512706

Autrement dit, les règles sont simples. Il suffit d’apprendre à reconnaître les codes couleurs : le panneau rond et bleu désigne une obligation ou autorisation, un panneau rond barré d’un trait rouge, une interdiction, et un panneau jaune fait part d’un avertissement. Sinon, toutes les informations sont à disposition près des postes de secours.

Derniers changements ou nouveautés : le drapeau à damier noir et blanc (délimite la « zone de pratique aquatique et nautique, où la baignade n’est pas interdite, mais aux risques et périls des baigneurs ») et le drapeau violet (alerte sur la présence de « pollution de l’eau », d’ « espèces aquatiques » ainsi que de « zones marines et sous-marines protégées ».


Publicités


article, La Rochelle, Société, Vie des communes