La Rochelle : le Musée du rock est orphelin

François Schotte, le fondateur en 2012 du Musée du rock à La Rochelle s’est éteint le mardi 15 mars à l’âge de 68 ans.

François Schotte La Rochelle
François Schotte le Monsieur Rock de La Rochelle s’est éteint à l’âge de 68 ans. (©Yannick Picard)

Le monde de la musique est en deuil. Le crabe aura finalement eu raison de François Schotte, figure incontournable et véritable bible en France de la musique rock. Son répertoire téléphonique aurait fait pâlir plus d’un chroniqueur musical. Mais l’homme aux mille vies, n’en demeurait pas moins aussi simple qu’altruiste.

François Schotte, c’est tout d’abord ce concert de Johnny Hallyday auquel il assistera alors qu’il n’avait que 6-7 ans. Le virus était né.

Une radio pirate, Radio Nordzee

Puis chaque semaine alors qu’il habitait Boulogne-sur-Mer, proche de l’Angleterre, cette émission hebdomadaire qu’il ne manquait pour rien au monde : Top of the Pops. Quelques années plus tard, alors qu’il n’était encore qu’un simple ado, François Schotte devient pour le plaisir animateur sur une radio pirate, Radio Nordzee.

Ses studios étaient installés sur un bateau qui naviguait en mer du Nord. Bien des années plus tard, il reprendra le micro sur les fréquences de Soleil de Ré et de Radio Collège à Aytré.

Entre-temps, une carrière passée dans la banque, une passion pour la voile et les grands navigateurs, et des milliers de kilomètres parcourus aux quatre coins de la planète, pour aller assister à des concerts mythiques.

À la clé de nombreuses rencontres : Paul McCartney, Robert Plant, le chanteur de Led Zeppelin et bien d’autres artistes Français ou étrangers. Beaucoup venaient le saluer dans son Musée du rock lors de leurs passages sur la scène des Francofolies à La Rochelle.

Plus de 40 000 disques

Un musée installé dans le quartier du Gabut et devenu une véritable caverne d’Ali Baba au fil des années. Il abritait plus de 40 000 disques et de nombreux produits dérivés autour de la culture rock. François Schotte le faisait visiter bien volontiers.

Ce passionné qu’il était, y organisait même des concerts intimistes avec l’association qu’il avait créée autour de ce véritable sanctuaire de la musique rock.

Mais François Schotte, c’était également un engagement pour les bonnes causes et au soutien des artistes locaux. Jamais il ne manquait une édition du festival Moul’Stock à Charron.

Il était à l’origine de celui de Marsilly on the Rock. Et avant la crise Sanitaire, avec Catherine Picard, des Voix du cœur, ensemble pour la liberté. À chaque édition, le duo réussissait le tour de force de faire monter bénévolement sur scène 50 artistes, qui chantaient pour une cause où une association caritative.

Depuis ce funeste 15 mars, le Major Tom de David Bowie n’est plus seul à tourner dans les étoiles. François Schotte l’a rejoint.

Allez, bonne route les gars et encore merci à toi l’ami François, pour tout ce que tu incarnais. Toute la rédaction d’AunisTV présente ses plus sincères condoléances à la famille de François Schotte et a une pensée particulièrement émue pour sa compagne Anne.


Publicités


article, La Rochelle, Société, Vie des communes