La Rochelle. L’Azile, un café-théâtre complètement dingue

À la fois intimiste et populaire, le café-théâtre Rochelais l’Azile remet le couvert pour une nouvelle saison, rythmée entre blues et humour.

Thais Testemale et Hervé Paradis de l'Azile. ©Yannick Picard
Hervé Paradis et Thais Testemale de l’Azile La Rochelle. (©Yannick Picard)

Ouvert en 2000 à l’initiative de l’acteur, auteur et metteur en scène Marc Bassler, l’Azile a su faire sa place dans le Landerneau Rochelais de la culture. Plus de deux décennies plus tard et après avoir comme les autres salles, dû faire face à la crise de la Covid-19, le café-théâtre de la rue Debussy à La Rochelle rallume la lumière et remonte le son pour une saison 2022/2023 haute en couleurs.

« Nous sommes une vraie scène et lieu de programmation », insiste Thaïs Testemale, responsable de la communication de l’Azile. La salle permet d’accueillir jusqu’à 136 spectateurs assis autour de petits guéridons.

1 200 membres au sein de l’association

« C’est un esprit club, où l’on peut siroter un verre le temps d’un concert où d’une pièce de théâtre », poursuit Hervé Paradis, l’administrateur du café-théâtre. Avec une sorte de marché de niche qui cartonne sous les feux de la rampe. « Depuis 2007, nous accueillons des concerts de blues. Ce sont des concerts très spécialisés. Ça marche hyper bien. Il n’existe pas de club de jazz à La Rochelle », confie Hervé Paradis.

Pour ouvrir le bal, l’Azile accueillera Paul Benjaman Band le jeudi 22 septembre à partir de 21 heures. « C’est un véritable ambassadeur de l’Oklahoma. Une vraie perle rare », insiste Thaïs Testemale.

Côté théâtre, deux membres de l’association qui en compte 1 200 (ils étaient 1 600 avant le Covid N.D.L.R), sont comme chaque année allés faire leur marché en juillet dernier au festival d’Avignon. « Notre ligne de programmation c’est l’humour, le burlesque, le loufoque et la comédie », ne cache pas Hervé Paradis.

Ouverture de la saison théâtrale le 23 septembre

Autant de styles déclinés par des troupes professionnelles à plusieurs ou sous la forme de one, woman et man shows, « nous avons su créer notre propre identité ». Thaïs Testemale et Hervé Paradis l’assurent, « nous travaillons en bonne intelligence avec toutes les autres salles de La Rochelle. Nous avons même un partenariat avec celle de la Sirène, avec notamment des évènements communs comme des premières parties par exemple ».

Le vendredi 23 et samedi 24 septembre, toujours à 21 heures, les comédiens Laura Charpentier, Didier Lagana et Pascal Miralles fouleront les planches de la scène de l’Azile en ouverture de la saison théâtrale, avec la pièce Fake News. Une comédie originale, dans un contexte qui le sera tout autant, baignée d’une ambiance médiatique sur fond de fait divers.

La salle devrait afficher complet, comme avant la période Covid, avec toujours cette proximité avec les artistes. Que ce soit, avant, pendant ou après leurs prestations. « La philosophie de l’Azile c’est familial, cosy et proximité », conclu Thaïs Testemale.

Informations et réservations au 05 46 00 19 19. Programme de la saison sur www.lazile.org

Publicités


article, La Rochelle, Loisirs - Culture, Vie des communes