La Rochelle : “La Ruche qui dit oui” de Lagord passe le cap des 7 ans

À l’échelle nationale “La Ruche qui dit oui” célèbre sa 10e année, tandis que la Ruche de Lagord, fondée par Béatrix Van de Maele souffle, de son côté, ses 7 ans.

En 2021, La Ruche qui dit oui fête sa 7e année d’existence. (©Corentin Cousin).

Cet article est également composé d’un reportage vidéo à voir en fin de page.

Au square des Échassiers de Lagord, sous le kiosque de la place, un anniversaire particulier se fête. Celui de la Ruche Lagordaise qui célèbre sa 7e bougie. Elle a été ouverte en octobre 2014, dans un premier temps dans le Parc Charrier, avant de rejoindre, l’année dernière, le square lagordais.

Privilégier le circuit court

Cette ruche est à mettre à l’initiative de Béatrix Van de Maele qui rappelle qu’une ruche est un collectif de producteur privilégiant le circuit court. “C’est une proposition de producteurs locaux sur un site internet, qui s’apparente ni plus ni moins qu’à une vente en ligne de produits locaux et bio, car c’est aussi mon souhait”.

Il faut remonter au 21 septembre 2011, 10 ans en arrière, pour voir la première ruche française ouvrir les portes de sa distribution, à Toulouse. Gourmands, voisins et curieux poussaient alors le portail d’une certaine Odile afin de récupérer poulets et autres fromages, en direct des producteurs de la Région.

Aujourd’hui, on retrouve toutes sortes de produits, vous avez des pâtes, des produits laitiers, mais aussi des légumes, du miel ou encore des savons pour ne citer qu’eux”. Béatrix Van de Maele.

Utile pour les consommateurs, la Ruche de Lagord l’est également pour les producteurs, à l’image de Jérôme Bourdeau, présent depuis la première heure. “C’est une mise en relation des producteurs entre eux, dans le but de satisfaire les clients avec du local et du bio”.

Aujourd’hui, le collectif compte plus de 800 ruches partout en France. Le meilleur des cadeaux pour ses petites abeilles de l’agriculture locale.

Site internet : La Ruche qui dit oui – Lagord

Voir le reportage vidéo



Vous aimerez peut-être lire aussi


Lagord, Société, Vie des communes