La Rochelle. La Narvalo, une nouvelle bière qui ne fera pas de vous un bouffon

Gaëtan Deféo, gérant du Resto Dé Fréro de La Laigne a inventé durant le confinement une nouvelle bière, brassée par la Maison Bastard à Périgny. Connue et reconnue dans le milieu de la bière locale et artisanale.

Cet article est accompagné d’un reportage vidéo.

La Narvalo a été inventé par Gaëtan Deféo, gérant du restaurant, le Resto Dé Fréro à La Laigne. (©Corentin Cousin).

Le Resto Dé Frero à La Laigne, cela vous dit peut-être quelque chose. Et bien sachez que son gérant, Gaëtan Deféo vient créer sa propre bière baptisée « La Narvalo« . Elle est disponible sur tout le territoire de La Rochelle que ce soit dans certains bars, mais également dans les grandes surfaces.

Mais alors pourquoi ce nom ? Réponse du principal intéressé. « Tout est parti d’un copain à moi, en vacances. À force de s’appeler – narvalo, mon pote -, et autres surnoms, on a commencé à faire une marque de vêtements, puis on a décidé de déposer le nom. Au départ, c’est une rigolade autour des fringues, et désormais, on l’a décliné sur de la bière ».

Narvalo : personne un peu folle, ridicule, bouffon. Personne pas tout à fait normale. Chez les romani, narvalo a le sens de débile ou imbécile.

Locale et artisanale

Étant Rochelais, il était donc logique pour Gaëtan d’inventer une bière locale et artisanale. Et il s’est tourné vers la Maison Bastard pour brasser sa bière. Connue pour sa Rocheloise, cette maison de 1911 est aujourd’hui dirigée par Éric Bastard, 4e génération.

On fait quelques bières à façon, dont le plus connu : La Narvalo. Et aujourd’hui il en fait pas mal. On a pris une base existante, d’Abbaye des Châteliers, mais petit à petit peut-être qu’on fera une recette à lui ». Éric Bastard.

Voir le reportage. 

Une rencontre entre Éric et Gaëtan qui s’est faite de manière plutôt originale, ou du moins, pas conventionnelle. Disons, autour d’une bière, forcément.

(rire). Peut-être à un coin de bar. Vous savez lorsque l’on a le coude gauche au repos et l’autre main bien occupée par un verre. Et il se peut qu’on en ait discuté à ce moment-là.

Une bière différente des autres, avec des qualités que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.

Elle est plus light et plus digeste. Il y a moins de sucre résiduel. C’est aussi ce qui plait, je pense.

Un savoureux mélange de caramel et d’épices

Du côté de la fermentation, du brassage et de l’affinage, c’est entre les mains d’Annaelle Le Duff, brasseur de la Maison Bastard que cela se passe.

Le brassage prend une journée. Ensuite on transfère en cuve de fermentation. Cette étape dure environ 7 jours, puis on a au moins deux semaines d’affinage avant la mise en bouteille. Au total, il faut compter un mois. Annaelle Le Duff.

L’originalité de cette nouvelle boisson, c’est dans le houblon qu’il faut la chercher.

On est sur du houblon américain. On souhaitait quelque chose d’original. C’est du Northern qui permet d’avoir cette petite touche relever pour avoir un bon équilibre.

Les fins connaisseurs apprécieront, mais autrement, pour les amateurs, « La Narvalo » est un délicieux mélange de caramel et d’épices.

On est sur une bière très douce. Le malte que l’on utilise va donner des pointes de caramel avec des côtés épicés qui relève le tout à la fin de la dégustation. L’objectif est qu’elle reste en bouche pour ne pas l’oublier.

Et lorsque l’on demande à Gaëtan s’il a gouté sa création… « (rire). Oui, c’est la base. Je vous garantis qu’elle est très bonne. (sourire) ».

Prochaine étape pour Gaëtan Deféo. Étoffer la gamme avec pour objectif de développement, une nouvelle bière blonde et une bière blanche.


Publicités


Economie, La Rochelle, Vie des communes