La Rochelle : et si vous donniez une heure par mois de votre temps à votre voisin ?

Après la Fête des voisins et des Voisins solidaires, voici venu le temps de “l’Heure civique”. Un dispositif d’entraide lancé par le Département de la Charente-Maritime en partenariat avec l’association des maires de France et la Fédération européenne des solidarités de proximité.

Cet article est également composé d’interviews vidéo et de la conférence de presse à voir en fin de page.

Retraitée souriante devant un ordinateur près d'une femme
L”Heure civique pour aider une heure par mois son voisin, sa voisine mais aussi l’association du coin. (©Adobe Stock Illustration).

“Donner une heure par mois de son temps à son voisin”, une idée toute simple qui a germé il y a quelques temps déjà dans l’esprit du créateur de la Fête des voisins Atanase Périfan, et de la Fédération européenne des solidarités de proximité dont il est président.

Soutenu par le Département de la Charente-Maritime et par l’association des maires de France de Charente-Maritime et lancée officiellement ce mardi 5 octobre, “l’Heure civique” veut rapprocher les habitants les uns des autres. “Chacun va pouvoir inventer les gestes de solidarité qui lui conviennent et je pense que l’on sera d’ci 5 ans, plusieurs millions en France à faire chacun un petit geste et plusieurs millions de petits gestes ça fait beaucoup”, explique Atanase Périfan, président de la Fédération européenne des solidarités de proximité, créateur du projet.

Département et mairies

Pour assurer un bon fonctionnement du dispositif, une collaboration étroite va s’opérer entre le Département et les mairies. “On s’appuie sur le Département qui a la vision et qui apporte l’ingénierie et les mairies qui seront les opérateurs, ce binôme a montré son efficacité pendant la crise du covid”, indique Atanase Périfan.

Pour ce faire, la Charente-Maritime met 25 000 euros sur la table, principalement pour le site internet de l’opération (lheurecivique.charente-maritime.fr.) par lequel la mise en relation entre les habitants sera réalisée.  Après une simple et rapide inscription en ligne, les volontaires seront contactés par la mairie de leur ville ou de leur village ainsi que la personne ou l’association qui a besoin d’aide. “Cette opération part du constat que le collectivisme qui est généré par les réseaux sociaux conduit quelque part à l’individualisme et Les Voisins Solidaires et l’Heure Civique sont les antidotes à l’isolement et à chacun son petit quant à soi”, souligne Sylvie Marcilly, présidente du Département de la Charente-Maritime.

Aujourd’hui trois départements dont celui de la Charente-Maritime ont lancé cette “heure civique”, la Somme et la Mayenne. ‘Le Nord nous a rejoint et l’Alsace est en train d’arriver”, ajoute Atanase Périfan.

Voir les interviews

Sylvie Marcilly, présidente du Département de la Charente-Maritime.

Atanase Périfan, président de la Fédération européenne des solidarités de proximité. Créateur de la Fête des voisins et de Voisins solidaires.

Voir l’ensemble de la conférence de presse



Vous aimerez peut-être lire aussi


La Rochelle, Société, Vie des communes