La Rochelle. Cyclisme : nouvelle saison et nouveaux objectifs, le Stade Rochelais vélo se remet en selle

Les filles du Stade Rochelais Charente-Maritime Women Cycling se sont retrouvées cette semaine pour un premier stage de présaison d’une semaine qui s’est clôturé ce mardi 21 décembre.

Cet article est également composé d’un reportage vidéo à voir en fin de page.

Les filles du SRCMWC se sont réunies pour la première fois pour une stage de présaison d’une semaine. (©Corentin Cousin).

Petit pignon, grand plateau, les filles du Stade Rochelais Charente-Maritime Women Cycling ont remis du braquet cette semaine pour un stage d’avant-saison. Sorties vélo, renforcement musculaire et cohésion de groupe étaient au programme. Un exercice 2021/2022 avec en ligne de mire la toute première édition du Tour de France féminin.

Un premier regroupement de l’équipe au complet qui a permis à toutes les filles d’apprendre à se connaître et de souder le groupe. Si la plupart des filles ont déjà repris depuis un mois, elles étaient surtout impatientes de rouler toutes ensemble.

Objectif Grande Boucle

“Notre participation passera par de bons résultats et un bon niveau de l’équipe, car nous n’avons pas la priorité avec notre niveau continental”, explique Luc Soenen, directeur sportif du SRCMWC. Ce n’est un secret pour personne, les Jaune et Noir ne sont pas encore assurées de participer à la Grande Boucle féminine.

On est dans une période d’entraînement où l’on travaille plus les fondamentaux que la technique. On est focalisé sur le Tour de France qui est clairement l’objectif de cette année, mais ça passera avant tout par un bon début de saison et ainsi prouvé qu’on a les épaules pour le faire”. Luc Soenen.

Certes, l’objectif sera de montrer que les Rochelaises sont capables de faire la course aux avant-postes, mais non sans avoir quelques petites ambitions dans le coin de la tête. “Une étape, un maillot distinctif ou un prix du meilleur combatif se serait vraiment génial, mais restera du bonus”, indique Séverine Éraud, capitaine de route de cette équipe.

D’abord briller avant de participer

Et le staff maritime a recruté en conséquence avec la volonté d’avoir un groupe homogène entre jeunesse et expérience emmené par Séverine Éraud, qui personnellement visera également le maillot tricolore lors des championnats de France. Les jambes sont bonnes et le groupe vit bien, on apprend à se connaître jour après jour, mais on sent déjà une vraie cohésion”.

Paris-Roubaix, la stemana valenciana ou encore les courses UCI, le Stade Rochelais veut réitérer les mêmes performances que l’an passé et viser au-delà de la 23e place UCI, qui est pour le moment le meilleur classement de la team du manager général Jean-Christophe Barbotin.

“Le calendrier n’est pas encore tout à fait défini, mais avec le groupe que l’on a construit, la saison s’annonce vraiment bonne, il y a une très bonne entente et l’on sent qu’on a passé un cap”.

Petit à petit, l’oiseau fait son nid et le Stade Rochelais cyclisme veut continuer de grandir, mais aussi de briller à l’image de la saison passée. Les Rochelaises sont désormais prêtes à se remettre en selle pour la plus belle course du monde, une première inédite pour le cyclisme féminin.

Site internet : Stade Rochelais Charente-Maritime Women Cycling

Voir le reportage



Vous aimerez peut-être lire aussi


Cyclisme, La Rochelle, Sport, SRCMWC, Vie des communes